N°70 - novembre 2015


1. Valorisation des coques d’anacarde par pyrolyse au Bénin

Thierry Godjo ; Jean-Philippe Tagutchou ; Pascale Naquin ; Rémy Gourdon.
Face aux difficultés d'accès à l'énergie et de gestion des déchets issus de la transformation des noix d'ana-carde au Bénin, les coques stockées dans les usines de transformation sont directement utilisées comme combustibles. Elles sont ainsi brûlées dans des fours pour fournir l'énergie nécessaire à la fragilisation des noix, l'étuvage et le séchage des amandes. Cette combustion non contrôlée génère d'importantes nuisances car l'huile qui imbibe ces coques produit des fumées âcres et irritantes pour les yeux. Pour pallier ce pro-blème, nous avons construit au Bénin deux installations de pyrolyse sur la base d'un modèle de réacteur conçu par CEFREPADE et RONGEAD. Ces pyrolyseurs ont été utilisés au Bénin pour permettre la valorisation des coques de noix d'anacarde en gaz et charbon. Les études réalisées ont montré que le réacteur de pyrolyse utilisé permet de valoriser sous forme de gaz environ 82 % de la masse de coque traitées et produit environ 18 % de charbon. Par ailleurs, du point de vue énergétique, les gaz valorisés correspondent à 74 % de l'énergie des coques traitées, tandis que les 18 % de charbon obtenu correspondent à 26 % de l'énergie totale.

2. Éditorial n°70 Déchets Sciences et Techniques

Pascale Naquin.
Depuis sa création, la revue DST a souhaité publier des articles apportant une ouverture internationale à la communauté scientifique et technique francophone du monde des déchets. Cette volonté est consolidée aujourd’hui par le partenariat établi avec Re-Sources, plateforme internationale pour l’amélioration de la gestion des déchets solides dans les pays en développement (voir présentation ci-après). Dans le cadre de ce partenariat, la revue DST publiera régulièrement des articles issus de travaux de la plateforme, de type articles de recherche, retours d’expérience ou notes techniques.

3. Essai de traitement des lixiviats par UASB : cas de la ville de Kasba Tadla

F. Benyoucef ; A. El Ghmari ; A. Ouatmane.
L’objectif de notre travail est de présenter les caractéristiques physico-chimiques des lixiviats frais des déchets ménagers à l’entrée de la décharge de la ville de Kasba Tadla au Maroc et réaliser des essais de traitement par la Technique de UASB (Upflow Anaerobic Sludge Blanket). Les résultats obtenus durant cette étude montrent que la production des déchets ménagers et assimilés est de l’ordre de 11 787 tonnes durant l’année 2013, soit 0.27 tonne/hab/an. Ces déchets sont constitués essentiellement de matière organique putrescible (74 %), de papier (3 %), plastique (9 %), métal (1 %) et verre (0,5 %). Les quantités de lixiviats produites mensuellement varient entre un maximum de près de 131 m3 en Août 2013 et un minimum de moins de 22 m3 en Décembre 2013, la moyenne mensuelle étant de l’ordre de 79 m3 par mois. L’analyse physico-chimique des lixiviats de la zone d’étude montre une très forte charge organique (DCO de l’ordre de 26 700 mgO2/L), et une forte acidité pH = 4,49. Le traitement de ces effluents par une technique efficace et adaptée aux conditions climatiques de la zone d’étude est donc impératif avant rejet dans l’environnement. La technique étudiée ici est un traitement biologique anaérobie par UASB Technique (Upflow Anaerobic Sludge Blanket). Les travaux réalisés ont permis d’atteindre un abattement de 94 % de DCO et une neutralisation du lixiviat (pH = 6,87). Les résultats obtenus confirment donc que la technique de traitement par UASB est […]

4. Analyse synthétique des retours d’expérience sur les techniques de compostage dans les pays en développement

Hélène Bromblet ; Geeta Somaroo.
La plateforme Re-Sources, créée en 2013, a pour ambition de dynamiser la valorisation des déchets en Afrique et Caraïbes. Elle s’attache à promouvoir les bonnes pratiques, mettre en place des modules de formation et mener des actions de plaidoyer. Depuis sa création, elle a publié en premier lieu des fiches synthétiques présentant des retours d’expérience des équipes partenaires dans différents domaines.Cet article présente l’analyse faite par la plateforme Re-sources de la mise en œuvre des techniques de compostage dans les pays en développement, qui s’appuie sur le retour d’expérience de plusieurs unités existantes en Afrique et Haïti, suivies par les partenaires de Re-Sources. L’article traite des critères de qualité des composts, de la nature des déchets acceptés, des paramètres de suivi du compostage (température, teneur en eau, apport d’air, granulométrie, rapport C/N) et du procédé de compostage en lui-même, avec des recommandations relatives au tri, au broyage, à la conduite de la fermentation et de la maturation, au tamisage, au conditionnement et au stockage. Il donne quelques éléments de dimensionnement, résume les problèmes les plus fréquents et les solutions proposées. Il conclue sur l’intérêt du développement du compostage dans les pays en développement mais aussi sur les points techniques de vigilance nécessaires pour que cette activité se déroule dans de bonnes conditions.

5. Ecailles de poissons : nouveau support de biomasse dans les bioréacteurs a lit mobile pour le traitement des effluents des laiteries

A. Eljaafari ; N. Boutaleb ; B. Bahlaouan ; T. Taiek ; A. Ait Cheikh ; A. Jada ; M. Bennani ; S. Lazar ; S. El Antri.
Cette étude porte sur le traitement par voie biologique de la charge polluante organique des effluents des laiteries. Un déchet de la pêche, des écailles de poissons de l’espèce Diplodus sargus cadenati (Sar Gros, E.SG) a été testé en tant que garnissage support de biofilm dans un bioréacteur à lit mobile, dans le but d’améliorer les performances d’épuration. Les résultats obtenus sur certains paramètres de la dépollution (pH, DCO, MES, azote total) sont prometteurs. La quantité d’écailles nécessaire a été optimisée pour des raisons économiques et écologiques.

6. Etude expérimentale du traitement par évaporation forcée des lixiviats des déchets ménagers. Cas de la ville de Kasbah Tadla

F. Benyoucef ; A. El Ghmari ; A. Ouatmane.
L’objectif de ce travail est le développement d’une technique d’évaporation pour le traitement des lixiviats de la décharge de la ville de Kasba Tadla au Maroc. du fait des caractéristiques du site qui présente un climat chaud avec des températures qui dépassent 50 °c pendant la période d’été, un mode de traitement par évaporation forcée a été étudié. les paramètres étudies sont la position des bacs d’évaporation par rapport au sol, la couverture des bacs d’évaporation à l’aide de plaques vitrées, l’angle d’inclinaison des plaques et la présence ou non des systèmes d’agitation et de ventilation. les essais ont permis de sélectionner un modelé d’évaporation forcée avec des plaques inclinées et un système d’agitation du lixiviat. le système d’évaporation forcée développe a permis de réduire le temps d’évaporation des lixiviats d’environ 50 % par rapport à une évaporation naturelle et de 30 % par rapport à une évaporation avec des plaques horizontales. il a également permis d’augmenter la vitesse d’évaporation de 0,37 mm/j à 1,5 mm/j pendant la période hivernale. les performances d’évaporation obtenues permettent ainsi de valider le système comme technique altérative pour le traitement des lixiviats.