N°33 - 1er Trimestre 2004


1. Intérêt des champignons telluriques dans des processus de bioremédiation de sols pollués par des hydrocarbures aromatiques polycycliques

catherine rafin ; Etienne Veignie ; Patrice Woisel ; Fabrice Cazier.
Les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) sont des polluants ubiquistes et persistants dont certains posent de réels problèmes pour l'environnement et la santé publique. Parmi les différentes techniques de réhabilitation actuellement disponibles, la bioremédiation s'est développée lors de ces dernières décades comme une alternative rentable et prometteuse. De nombreuses études ont mis en évidence l'aptitude des champignons de type lignolytique à dégrader les HAP. Cependant, l'origine non tellurique de ces champignons les rend peu compétitifs par rapport à la microflore endogène du sol. Dans une optique de bioremédiation, nous avons conduit des travaux de recherche afin d'utiliser le potentiel biotechnologique de champignons telluriques et en particulier de Fusarium solani.

2. Développement des solutions d'écologie industrielle et réglementation: Freins et leviers

Cyril Adoue ; Caroline Forgues ; Claire Lecointe.
Le bouclage des flux d'eau de matières et d'énergie au sein de la société industrielle proposé par l'écologie industrielle s'inscrit dans un cadre réglementaire complexe. Cet article tente de décrire les différents mécanismes réglementaires face auxquels se retrouvent confrontés deux industriels français souhaitant échanger de l'eau, de la matière ou de l'énergie. L'analyse de ces mécanismes, de leur mise en œuvre, accompagnée d'entretiens avec des entrepreneurs, a permis de mettre en évidence les différents impacts de la réglementation sur l'intérêt de la synergie. Si le cadre réglementaire de ces échanges peut dans certains cas freiner leur développement, des leviers sont mis en évidence. Cet article est la synthèse d'une étude réalisée entre mai et octobre 2002 à partir de recherches bibliographiques, d'interviews d'entrepreneurs, de représentants de préfectures et de Drire.

3. Évaluation d'effets environnementaux par la méthode des prix hédoniques, appliquée à l'immobilier: Intérêt et limites

Gérard Bertolini.
Parmi les méthodes et outils d'évaluation environnementale figurent les prix hédoniques (ou hédonistes), appliqués notamment aux valeurs foncières et immobilières. L'article en rappelle les principes et diverses applications, les difficultés méthodologiques et pratiques qui s'y attachent, la prudence nécessaire dans l'interprétation des résultats et, sous ces réserves, leur intérêt. L'outil peut être utilisé soit, de façon analytique, avec le souci d'isoler un facteur environnemental, soit en tant qu'agrégateur (synthétiseur) de divers effets associés à une implantation ; mais quels facteurs, à effets négatifs ou positifs, un changement de valeur intègre-t-il ? D'éventuels effets en chaîne sont susceptibles de complexifier encore l'analyse. Enfin, la question des compensations éventuelles de pertes de valeurs est abordée.

4. Évaluation du potentiel écotoxique de percolats de mâchefers d'incinération d'ordures ménagères au laboratoire: Comparaison de bioessais monospécifiques et d'un essai en microcosme

Gaëlle Triffault-Bouchet ; Bernard Clément ; Gérard Blake ; Yves Perrodin.
Deux approches méthodologiques ont été proposées pour évaluer le potentiel écotoxique de percolats de mâchefers d'incinération d'ordures ménagères (Miom) et leur écocompatibilité vis-à-vis des milieux lentiques, milieux non abordés jusqu'alors dans la méthodologie d'évaluation de l'écocompatibilité des déchets de L'Ademe. Les Miom ont été étudiés dans le cadre d'un scénario de valorisation en remblai d'une route. Ce remblai a été simulé dans un lysimètre de laboratoire ayant produit 3 percolats aux ratios massiques eau/Miom croissants, de 0.5 à 1.5. La première approche, basée sur des essais monospécifiques, a mis en évidence la plus forte sensibilité des algues Pseudokirchneriella subcapitata en comparaison des lentilles d'eau Lemna minor et, en dernier lieu, des micro-crustacés Daphnia magna. La seconde approche était basée sur un essai multi-spécifique en microcosmes de laboratoire de 2 litres. Les réponses de ces systèmes étaient liées au niveau de contamination des percolats et à la concentration du percolat considéré. Chacun des organismes présents a manifesté des signes de toxicité. Plus le ratio massique eau/Miom augmentait, plus les effets observés diminuaient en intensité, voire disparaissaient. Un gradient d'effets a pu être mis en évidence entre les concentrations testées : 8.0 % > 4.0 % > 1.56 %. Les microcosmes ont permis d'évaluer l'impact des percolats sur chaque espèce ainsi que sur le […]

5. Optimisation des prélèvements par accumulation et dosage par couplage GC/MS des COV présents dans les stockages d'ordures ménagères: Première approche de comparaison de méthodes analytiques

Rodica Chiriac ; Ludovic Fine ; Jean-Louis Gass ; Jean Carré.
Le travail présenté constitue une approche de l'optimisation des conditions nécessaires à l'analyse des composés organiques volatils (COV) émis par des ordures ménagères en cours de maturation dans un pilote. Un volume connu de la phase gaz du pilote parcourt des tubes à accumulation de différentes natures : Tenax, Chromosorb, Tenax-carbone graphite et charbon actif. Les COV piégés sur les trois premiers types de tubes ont été extraits pas désorption thermique et par extraction au sulfure de carbone pour les tubes à charbon actif. Plus de 200 COV sont identifiés avec certitude et les performances des deux filières accumulation/désorption thermique et accumulation/extraction par solvant sont comparées. Quelques précautions à prendre pour un dosage quantitatif fiable sont émises.

6. Éditorial n°33 Déchets Sciences et Techniques: Le Japon : la pureté à tout prix ?

Pierre MOSZKOWICZ.
Le Japon est certainement le pays qui a dû faire face aux problèmes environnementaux les plus cruciaux, avec un développement industriel et urbain explosif pendant la deuxième moitié du siècle précédent. Il peut être extrêmement intéressant de comparer un certain nombre de situations et de problématiques en France et au Japon. Le cas de la gestion des résidus solides de l’incinération des ordures ménagères est à cet égard significatif.Ce pays a développé plus que la France l’incinération des déchets ménagers : 80 % des 50 MT/an d’OM subissent un traitement thermique, ce qui génère environ 1,2 MT/an de résidus de traitement des fumées et 6 MT/an de scories, qui ne sont jamais considérées comme des mâchefers valorisables . Près de 80 % de ces résidus solides sont finalement vitrifiés, soit dans l’unité de traitement des déchets elle-même par des procédés de pyrolyse/fusion, soit dans des unités annexes de fusion/vitrification des résidus de l’incinération. Près de la moitié des scories ainsi obtenues sont utilisées comme matières premières secondaires en travaux publics, les autres sont éliminées dans des décharges du type « classe III ».

7. La résistivité électrique comme outil pour la reconnaissance d'une friche industrielle

Roger Guerin ; Yves Benderitter ; Jacques David ; Alain Tabbagh.
Le site de la friche industrielle de Montagne-du-Nord (France) a abrite des activités de métallurgie de zinc et de plomb et de fabrication d'acide sulfurique. Des études hydrologiques et géochimiques y ont été menées dans des fosses et des forages après que le site ait été rasé et recouvert par des remblais. Les données géophysiques (cartographie électromagnétique slingram, panneau électrique 2D et 3D, et diagraphie électrostatique) permettent de localiser les sols et les eaux minéralisés, de positionner les interfaces entre couches, d'identifier les lieux de sortie de l'eau vers les drains fluviaux et de caractériser la zone non-saturée, avec une bonne résolution spatiale.