Gaëlle Triffault-Bouchet ; Bernard Clément ; Gérard Blake ; Yves Perrodin - Évaluation du potentiel écotoxique de percolats de mâchefers d'incinération d'ordures ménagères au laboratoire

eid:8036 - Environnement, Ingénierie & Développement, 1 janvier 2004, N°33 - 1er Trimestre 2004 - https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.2065
Évaluation du potentiel écotoxique de percolats de mâchefers d'incinération d'ordures ménagères au laboratoireArticle

Auteurs : Gaëlle Triffault-Bouchet 1; Bernard Clément 1; Gérard Blake ; Yves Perrodin ORCID1

  • 1 Laboratoire des Sciences de l'Environnement

Deux approches méthodologiques ont été proposées pour évaluer le potentiel écotoxique de percolats de mâchefers d'incinération d'ordures ménagères (Miom) et leur écocompatibilité vis-à-vis des milieux lentiques, milieux non abordés jusqu'alors dans la méthodologie d'évaluation de l'écocompatibilité des déchets de L'Ademe. Les Miom ont été étudiés dans le cadre d'un scénario de valorisation en remblai d'une route. Ce remblai a été simulé dans un lysimètre de laboratoire ayant produit 3 percolats aux ratios massiques eau/Miom croissants, de 0.5 à 1.5. La première approche, basée sur des essais monospécifiques, a mis en évidence la plus forte sensibilité des algues Pseudokirchneriella subcapitata en comparaison des lentilles d'eau Lemna minor et, en dernier lieu, des micro-crustacés Daphnia magna. La seconde approche était basée sur un essai multi-spécifique en microcosmes de laboratoire de 2 litres. Les réponses de ces systèmes étaient liées au niveau de contamination des percolats et à la concentration du percolat considéré. Chacun des organismes présents a manifesté des signes de toxicité. Plus le ratio massique eau/Miom augmentait, plus les effets observés diminuaient en intensité, voire disparaissaient. Un gradient d'effets a pu être mis en évidence entre les concentrations testées : 8.0 % > 4.0 % > 1.56 %. Les microcosmes ont permis d'évaluer l'impact des percolats sur chaque espèce ainsi que sur le fonctionnement global des systèmes. Les différences d'effets observées entre tests monospécifiques et essais multi-spécifiques montrent l'intérêt de ces essais qui permettent de reconstituer un milieu complexe plus proche des milieux naturels. L'impact des mâchefers sur le terrain a été abordé dans le cadre du scénario étudié. Les concentrations en percolats calculées dans le milieu récepteur et celles produisant les premiers effets sont proches. Le scénario étudié a toutefois était maximalisé pour les besoins de l'étude et la mise au point de la méthodologie. Des recommandations pour une mise en œuvre dans de meilleures conditions sont effectuées.


Volume : N°33 - 1er Trimestre 2004
Publié le : 1 janvier 2004
Importé le : 29 juillet 2021
Mots-clés : [SDE.IE]Environmental Sciences/Environmental Engineering

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 79 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 62 fois.