Pierre MOSZKOWICZ - Éditorial n°33 Déchets Sciences et Techniques

eid:8031 - Environnement, Ingénierie & Développement, 1 janvier 2004, N°33 - 1er Trimestre 2004 - https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.2626
Éditorial n°33 Déchets Sciences et TechniquesArticle

Auteurs : Pierre MOSZKOWICZ

    Le Japon est certainement le pays qui a dû faire face aux problèmes environnementaux les plus cruciaux, avec un développement industriel et urbain explosif pendant la deuxième moitié du siècle précédent. Il peut être extrêmement intéressant de comparer un certain nombre de situations et de problématiques en France et au Japon. Le cas de la gestion des résidus solides de l’incinération des ordures ménagères est à cet égard significatif.Ce pays a développé plus que la France l’incinération des déchets ménagers : 80 % des 50 MT/an d’OM subissent un traitement thermique, ce qui génère environ 1,2 MT/an de résidus de traitement des fumées et 6 MT/an de scories, qui ne sont jamais considérées comme des mâchefers valorisables . Près de 80 % de ces résidus solides sont finalement vitrifiés, soit dans l’unité de traitement des déchets elle-même par des procédés de pyrolyse/fusion, soit dans des unités annexes de fusion/vitrification des résidus de l’incinération. Près de la moitié des scories ainsi obtenues sont utilisées comme matières premières secondaires en travaux publics, les autres sont éliminées dans des décharges du type « classe III ».


    Volume : N°33 - 1er Trimestre 2004
    Publié le : 1 janvier 2004
    Importé le : 29 juillet 2021
    Mots-clés : [SDE.IE]Environmental Sciences/Environmental Engineering

    Statistiques de consultation

    Cette page a été consultée 40 fois.
    Le PDF de cet article a été téléchargé 75 fois.