N°79 - N° Spécial, Congrès Sites Sols Pollués, mars 2019


1. La reconversion des friches polluées au service du renouvellement urbain : enseignements technico-économiques

Laurent Chateau ; Yann Milton ; Benjamin Pauget ; Segolene Petit ; Cédric Challaye.
Dans un contexte de maîtrise de l’étalement urbain et de tensions sur l’usage des sols, la reconversion des friches constitue un véritable enjeu pour l’aménagement durable des territoires.Dans ce cadre, l’ADEME accompagne les acteurs publics et privés dans la conduite de leurs projets de reconversion de friches polluées qui nécessitent des actions de dépollution. Ainsi, ce sont plus de 110 projets qui ont été lauréats des appels à projets lancés par l’ADEME entre 2010 et 2016.Quel bilan technique et économique peut-on tirer de ces opérations sur les plans de la dépollution et du projet d’aménagement ou de construction qui lui succède ? Quels impacts ces projets ont eu sur les territoires ? Des informations utiles peuvent-elles être mises à disposition des acteurs de la reconversion ? Autant de questions auxquelles le bilan lancé par l’ADEME en 2017 s’est attaché à répondre. Le bilan a été réalisé sur un panel de 95 opérations parmi ces lauréats qui représente près de 492 hectares reconvertis, 90 hectares dépollués, un montant de travaux de dépollution de 217 M€ sur lequel 38 M€ sont financés par l’ADEME. Les projets de reconversion portent sur la construction de 2,8 millions de m2 de surface de plancher de bâtiments dont environ 23000 logements (à 38 % à vocation sociale).Le présent article en présente les principaux résultats, qui sont accessibles de manière détaillés dans le rapport final de l’étude : […]

2. Effet de la vitesse d’écoulement sur la dynamique de transport des microparticules dans des lits de sable et de gravier

Zyed Mesticou ; Mariem Kacem.
Dans cette étude, des essais de colonnes sont conduits pour investiguer les effets de la vitesse de l’écoulement sur la dynamique de transport des particules à l’échelle micrométrique (diamètre moyen 11 µm) à travers des milieux poreux à différentes tailles granulométriques sous des conditions saturées. Une étude comparative de l’influence de la forme des grains du milieu poreux sur l’effet de la vitesse critique est réalisée. Différents débits sont appliqués en prenant en considération un milieu à granulométries fine et grossière dans l’objectif de mettre en évidence l’effet du rapport de tailles des particules et des grains. Les résultats expérimentaux montrent une diminution du taux de rétention de particule avec l’augmentation de la vitesse pour les deux milieux : sable et gravier. La dynamique de dépôt diffère avec une saturation progressive des sites de rétention dans le cas du milieu fin, un comportement qui s’amplifie avec l’augmentation de la vitesse d’écoulement et en résulte une diminution de la cinétique de dépôt. En contrepartie, la cinétique de saturation des sites de rétention est moins rapide en raison de l’hétérogénéité de la taille des grains en dépit d’une porosité similaire.

3. Éditorial n°79 Déchets Sciences et Techniques

Mariem Kacem-Boureau ; Rémy Gourdon.
Comme nous l’avons déjà fait à plusieurs reprises, dernièrement avec le numéro 72 consacré au Colloque E3D 2016 (Eau, Déchets & Développement Durable, 7-11 mars 2016, Lomé, Togo), la revue DST ouvre à nouveau ses pages dans ce numéro spécial 79 à la publication d’une sélection d’articles présentés lors d’un congrès. Ce numéro de DST regroupe ainsi sept articles qui ont fait l’objet de communications orales aux deuxièmes Rencontres Scientifiques sur la Réhabilitation et la Valorisation des Sites et des Sols pollués (RV2S-2018) qui se sont tenues à l’École Nationale d’Ingénieurs de Saint-Etienne (ENISE) les 29 au 30 octobre 2018. Par cette démarche déjà pratiquée par de nombreux congrès et revues, nous souhaitons plus particulièrement accompagner des initiatives essentiellement francophones sur des thèmes voisins de ceux de la revue.

4. Suivi multiparamétrique de la première désorption thermique de PCB

Laurent Thannberger ; Matthieu Sangely.
La désorption thermique a été désignée, après différents essais, comme la seule solution technique pour l’élimination de PCB dans 5000 t de terres. De nombreux paramètres ont dû être optimisés afin de porter cette masse à plus de 250°C, tout en collectant les vapeurs nocives pour assurer la sécurité environnementale de l’opération. La maîtrise de tous les paramètres a permis de mener à bien un abattement de plus de 97 % sur l’ensemble de la masse.

5. Approche géostatistique appliquée à l’évaluation d’un état de pollution des sols dans le cadre d’une session de site industriel

Florine Garcia ; Christian Cornet ; Michel Garcia ; Jean-Baptiste Mathieu ; Julien Dumont.
Cette étude porte sur l’estimation de masses de polluants en place à l’intérieur d’un site de production et sur la quantification de l’incertitude spatiale quant au positionnement de ces masses. Elle vise à produire un état de la pollution des sols actuelle avant la cession du site à un autre industriel. L’approche méthodologique proposée repose sur une modélisation géostatistique de la pollution des sols en utilisant une méthode dite de simulation qui permet de générer un grand nombre d’images 3D réalistes et équiprobables des teneurs en polluants d’intérêt dans les sols. Les images sont réalistes car elles reproduisent les données de teneur et leur variabilité spatiale observée. Elles sont équiprobables dans le sens où elles ont toutes la même probabilité de représenter l’état de pollution réel des sols. Comme résultats pour établir l’état de pollution du site avant cession, les simulations permettent de calculer la masse de polluants en place et l’incertitude associée, que ce soit sur l’ensemble du site ou par zone, et d’identifier avec confiance les endroits où les sols constituent ou non des sources de pollution potentielles et les endroits où leur niveau de pollution est encore incertain. Les sources de pollution sont définies sous la forme de seuils de dépassement de la masse de polluant cumulée verticalement au-dessus de la zone saturée.

6. Comment une pollution par le plomb influence-t-elle les propriétés d’une argile ?

Hanène Souli ; Zhongsen Li ; Jean-Marie Fleureau.
La perméabilité d’une argile carbonatée saturée à l’eau est égale à 7,1 10-11 ms-1. En présence du plomb à 0,01 et 1 M, elle passe respectivement à 2,4 10-11 et 8,8 10-11 ms-1.La porosimétrie au mercure montre que la présence de plomb se traduit par une réorganisation de la distribution des pores. Les analyses montrent que, pour la concentration 0,01 M, le plomb précipite sous forme de précipités de carbonate alors que, pour la concentration 1 M, le pH acide des échantillons favorise la dissolution du carbonate.

7. Effet d’un traitement électrocinétique sur la structure d’une kaolinite mélangée au carbonate

Abdelkader Ben Hassine ; Manel Ben Salah ; Hanène Souli ; Malika Trabelsi-Ayadi ; Philippe Dubujet.
Le but de ce travail est d’étudier l’évolution de la structure de mélange de kaolinite + carbonate après un traitement électrocinétique. Le but étant d’appréhender les éventuelles variations des propriétés mécaniques des sols après l’électrocinétique. La diffraction des rayons X montre que l’orientation des particules et leur taille dépend de la composition du sol et de la présence du plomb. La porosimétrie au mercure a montré une faible variation de la porosité.

8. Aspects juridiques du recyclage foncier des sols pollués

Philippe Billet.
Le recyclage des sites et sols pollués à la suite de leur réhabilitation est une option qui permet d’économiser des sols et de supprimer des risques d’atteintes à la santé et à la sécurité. Il impose cependant de bien identifier qui peut être considéré comme responsable de la dépollution nécessaire à ce recyclage (l’auteur de la pollution, le propriétaire du terrain, la collectivité locale, un tiers), de définir le niveau de la dépollution en fonction de critères liés à un usage futur ou de « simple » remise dans un état « initial » sans préoccupation d’usage et d’intégrer ces revalorisations fonctionnelles dans la planification urbaine.