Volume 1


1. ETAT DES LIEUX ET IMPACTS SOCIO-ENVIRONNEMENTAUX DE LA GESTION DES DECHETS HOSPITALIERSSOLIDES DANS LA VILLE DE YAOUNDE, CAPITALE DU CAMEROUN

Djiyo Denis ; Mwebi Clautaire ; Manga Laurent ; Teougam Nicolas ; Harrag Abdelmalek ; Agokeng Dongmo ; Gisele Mélanie.
Cet article présente l’état des lieux de la gestion desdéchets hospitaliers (DHs) solides dans la capitale duCameroun ainsi qu’une appréciation des impacts socioenvironnementauxassociés. Les travaux se sontdéroulés suivant 4 axes majeurs : (i) aperçu global de lagestion des DHs solides dans cinq formations sanitaires(FOSAs) de la ville de Yaoundé, (ii) quantité de DHssolides produite dans chaque FOSA, (iii) mode degestion employé dans les différentes FOSAs et (iv)impacts sociaux et environnementaux correspondants.L’observation de terrain et le dépouillement desdonnées de l’enquête menée auprès du personnelmédical et des usagers ont montré que l’ensemble desDHs solides produits dans les FOSAs sélectionnéesregroupe les déchets ménagers (76,79%),pathologiques (12,43%), piquants et tranchants(9,58%), anatomiques (0,60%) et spéciaux (0,30%). Lesystème de gestion de ces déchets est encore à l’étatembryonnaire du fait de l’absence d’un véritable plande gestion des déchets, du manque d’information et deformation du personnel médical, du manque depersonnels qualifiés en gestion des déchets mais aussidu manque de moyens financiers. En conséquence, onassiste à une mauvaise gestion des DHs solides, àchaque étape du processus de gestion des déchets,entrainant l’exposition des populations à de nombreuximpacts sanitaires possibles. La pollution del’environnement est également sensible du fait dudépôt des DHs sur le sol, leur transport par les eaux deruissellement, mais aussi […]

2. VALORISATION DE LA POUDRE DE MARBRE COMME ADDITIF DANS LA FORMULATION DE BETONS AUTOPLAÇANTS

Chaid Rabah ; Haddadou Naïma ; Hamza Sabria ; Mesbah Habib.
L’industrie cimentaire est une activité génératrice degaz à effet de serre puisque de l’ordre d’une tonnede dioxyde de carbone (CO2) est émise dansl’atmosphère par tonne de ciment produit. Denombreux produits minéraux peuvent être ajoutésaux bétons pour modifier leurs caractéristiquestechniques en vue d’applications particulières et/oupour améliorer le bilan environnemental de leurcycle de vie. Cet article rapporte l’étude del’influence de l’addition des déchets de marbre surles propriétés du béton autoplaçant (BAP). Plusieurstaux d’addition ont été testés. Des bétons ont étépréparés avec un rapport Eau/Liant (E/L) de 0,33et un dosage en ciment Portland égal de400kg/m3. Utilisé seul comme composition deréférence (blanc), ou avec des ajouts de poudre demarbre à des dosages de 15, 20 et 30% par rapport àla masse du ciment. Les propriétés des bétonsautoplaçants à l’état frais et durcis ont été testées àl’aide d’essais spécifiques, en faisant varier la finessede la poudre de marbre à 3000, 7000 et 9000 cm2/get la teneur en superplastifiant à 1,5% et 1,75%. Lesrésultats obtenus montrent que l’utilisation de lapoudre de marbre améliore les propriétés desbétons autoplaçants et concordent avec lesrecommandations de l’Association Française deGénie Civil .

3. GESTION DES DECHETS SOLIDES DU CENTRE HOSPITALIER REGIONAL DE DALOA (CENTRE-OUEST DE LA COTE D’IVOIRE) ET DES RISQUES ASSOCIES

KOFFI N’Guessan ; Kadoho Amy Julie YÉO ; KPANGUI Kouassi ; Yao Sadaiou Sabas Barima.
Les établissements de santé génèrent au quotidien demultiples déchets qui constituent un problèmesanitaire et environnemental en cas de mauvaisegestion. L’objectif de cette étude était d’évaluer leslimites des actions afin d’améliorer la gestion desdéchets au sein du Centre Hospitalier Régional deDaloa (CHR). Pour y arriver, des enquêtes ont étémenées auprès du personnel et des usagers du CHRde Daloa. Les déchets piquants et tranchants auniveau de chaque service ont été quantifiés et lesrisques associés ont été évalués. Les résultats ontmontré que les déchets produits au sein du CHR deDaloa sont de deux types à savoir les déchetsd’activités de soins (39,1 %) retrouvés dans lesservices spécialisés et les déchets assimilés auxordures ménagères (60,9 %) retrouvés dans tous lesservices. 71,1 % du personnel du CHR n’effectuent pasde tri des déchets collectés. Les déchets collectés sonttransportés à la brouette contrairement auxrecommandations de l’Organisation Mondiale de laSanté (OMS). En absence d’un incinérateurfonctionnel, les déchets piquants/tranchants, lesdéchets pharmaceutiques, les déchets non piquants/non tranchants et les déchets ménagers sont brulés àl’air libre quant aux déchets anatomiques ils sontenfouis dans les fosses. Le mode de gestion desdéchets produits au sein du CHR de Daloa pourraitêtre à l’origine d’importants risques d’infection à VIHSida,d’infection à hépatite évalués respectivement à40,8 % et 28,7 % par les personnels de […]

4. VALORISATION DE DECHETS PLASTIQUES ET D'INDUSTRIE DU BOIS EN COMPOSITE MOULE A FROID : EFFET DES PARAMETRES DE FABRICATION SUR LES PROPRIETES MECANIQUES

Togbé Armel Amadji ; Gerard Jean ; Adjovi Codjo ; Guibal Daniel ; Doko Kouandété Valéry.
Ce travail concerne le domaine du recyclage dedéchets en matériaux. Il rend compte d’unepossibilité de valorisation de déchets plastiques et deproduits connexes de l’industrie du bois dans laconstruction. L’étude vise à donner une valeurajoutée à un composite bois-plastique élaborésuivant un procédé de moulage par compression àfroid, par l’amélioration de ses propriétésmécaniques. A travers un essai de flexion, l’influencede deux paramètres de fabrication - pression decompactage et température de séchage postmoulage- sur les propriétés mécaniques, a étéévaluée dans le cas d’un composite à base de sciuresde bois tropicaux venant du Bénin et de polystyrène(CBPo) recyclés. Il en ressort que la pression decompactage et la température de séchage, sont deuxfacteurs essentiels à considérer lors de l’évaluationdes performances mécaniques du composite.L’augmentation de la pression de compactage jusqu’àune valeur limite améliore significativement lespropriétés du matériau. Les propriétés optimales duCBPo ont été obtenues à la pression de 7 MPa. Leséchage post-moulage à 100°C, a également amélioréde façon significative les performances du composite.Aussi, par ses nouvelles performances mécaniques, leCBPo se repositionne par rapport à d’autresmatériaux existants permettant ainsi d’en envisagerde nouvelles applications dans la construction.

5. TRAITEMENT PAR EVAPORATION SOLAIRE DE LIXIVIATS DE DECHETS MENAGERS AU MAROC

F Benyoucef ; S Baati ; A Makan ; A El Ghmari.
L'objectif de notre travail est le développement de la technique d'évaporation pour le traitement des lixiviats générés par le transport des déchets ménagers dans la ville de Kasba Tadla, Maroc. Tenant compte des caractéristiques du site sélectionné qui bénéficie d'un climat chaud avec des températures supérieures à 50°C pendant la période estivale, nous avons privilégié un mode de traitement par évaporation forcée. Plusieurs modèles ont été testés pour évaluer l’influence de la position des bacs d'évaporation par rapport au sol, la couverture des bacs d'évaporation par des plaques de verre et leur angle d'inclinaison et la présence ou l'absence de systèmes d'agitation et de ventilation. Les résultats des essais ont été utilisés pour développer un modèle final d'évaporation forcée dans des dispositifs avec des plaques de verre inclinées et un système d'agitation des lixiviats. Ces conditions ont permis de réduire le temps d'évaporation des lixiviats d'environ 50% par rapport à l'évaporation naturelle et de 30% par rapport à l'évaporation avec des plaques de verre horizontales. La vitesse d'évaporation est comprise entre 3,06 mm/jour et 10,25 mm/jour pendant la période estivale. Le modèle développé montre les performances et l'efficacité de l'évaporation pour le traitement des lixiviats.