N°77 - septembre 2018


1. Vers une évaluation absolue de la durabilité écologique : quelle variabilité des valeurs de référence associées à l'écotoxicité aquatique ?

Franck Kambou ; Natacha Gondran ; Anastasia Wolff ; Yves Perrodin.
Certaines catégories d’impact ACV (analyse du cycle de vie) comme l’écotoxicité aquatique représentent des processus locaux. Les récents travaux en vue d’une méthode d’évaluation absolue de la durabilité écologique, visant à développer des références de normalisation ACV à partir des capacités de charges écologiques, ne prennent pas toujours en compte la portée spatiale des impacts locaux et les particularités des milieux impactés. L’objectif de cet article est d’estimer des références de normalisation pour les grands bassins hydrographiques français et la France métropolitaine afin de tester l’étendue des références de normalisation selon différentes hypothèses. L’échelle spatiale (bassin hydrographique, France, Europe et Monde) et la dynamique démographique dans les entités géographiques s’avèrent être des paramètres sensibles ; les incertitudes relatives à cette variabilité temporelle et spatiale doivent être prises en compte lors de l’étape de normalisation des impacts locaux. Ainsi, l’absence de prise en compte des ressources en eaux souterraines dans le calcul des références de normalisation a été identifiée comme une hypothèse forte. Par ailleurs, l’estimation et la prise en compte du fond géochimique dans le calcul des références de normalisation basées sur les capacités de charges pourraient faire l’objet de travaux futurs. Cet article montre donc qu’une évaluation absolue de la durabilité implique comme préalable la définition de l’échelle spatiale et […]

2. Rôle de paramètres opérationnels et des substances organiques dans la structure physique des dépôts de surface des filtres plantés de roseaux à écoulement vertical

Manon Kania ; Mathieu Gautier ; Ségolène Loupiac ; Philippe Michel ; Rémy Gourdon.
Dans le système dit « classique français » de filtres plantés de roseaux (FPR) à écoulement vertical, la percolation à travers le milieu filtrant des eaux usées brutes non décantées entraine la rétention physique de dépôts de surface provenant des matières en suspension apportées par les eaux usées. L'accumulation de ces dépôts au cours du fonctionnement de la station provoque la formation d'une couche de boue principalement à la surface du premier étage de filtre. Les propriétés macroscopiques de cette couche de boue de surface, notamment vis-à-vis de l'écoulement des eaux usées et des transferts d'oxygène, sont déterminées entre autres facteurs par la structure, la composition et l'organisation de la matière particulaire des dépôts. Dans le but de mieux décrire ces phénomènes, des échantillons représentatifs de dépôts de surface ont été prélevés sur 12 stations de filtres plantés de roseaux à écoulement vertical en fonctionnement. Cet article présente les résultats de leur caractérisation physique (granulométrie et agrégation) et discute du rôle des constituants organiques dans ces caractéristiques. Les résultats obtenus ont montré une remarquable similarité de la distribution granulométrique des dépôts des 12 stations et une agrégation relativement modérée mais significative. Les différences de conditions opératoires entre les 12 stations sélectionnées n'ont donc pas d'effet observable sur la distribution granulométrique des dépôts de surface. L'analyse des […]

3. Étude du potentiel de valorisation énergétique du biogaz de la décharge d’Akouédo (Abidjan, Côte d’Ivoire)

Adjiri Adjiri ; Aimé Koudou ; Gbombélé Soro ; Jean Biemi.
Cette étude a pour objectif d’évaluer le potentiel de production de biogaz de la décharge d’Akouédo d’Abidjan en Côte d’Ivoire. Les déchets organiques biodégradables enfouis génèrent du biogaz contenant notamment du méthane qui est un gaz à effet de serre mais constitue également une source d’énergie alternative. Un captage efficace du biogaz permet donc d’une part d’éviter les émissions diffuses dans l’atmosphère et les impacts associés sur l’augmentation de l’effet de serre, et d’autre part la valorisation énergétique du méthane. Des mesures de productivité ont été réalisées sur le site de la décharge dans des conditions statiques et de pompage intermittents. Les résultats révèlent un potentiel élevé de production de biogaz composé en moyenne 71,30 % v/v de méthane et 27,10 % v/v de CO2. Les suivis réalisés sur les différents puits de captage suggèrent statistiquement une production relativement uniforme sur l’ensemble du site. Cependant, de nombreux facteurs influencent le potentiel de production, notamment l’humidité et la compaction du massif de déchets, l’âge et la nature des déchets, les méthodes d’enfouissement, etc. La valorisation du méthane doit prendre en compte ces contraintes pour un amortissement plus rapide de l’investissement.

4. Mesure des tassements primaires et secondaires des déchets en décharge de classe II sous climat tropical humide

Emmanuel Ngnikam ; Ritha Oumbe ; Tina Magloire ; Serge Hiligsmann.
The purpose of this study is to measure the primary and secondary settlement of solid waste in landfills in humid tropical climates. A cell of 120 m3 was filled in four layers of 1 m on a volume of 96 m3 of household waste (38.4 tons of waste). And the interface of each layer, we have arranged two plates connected to a graduated metal bar. The device made it possible to directly read the settlements suffered by each layer of waste during storage. The desserts are then compacted and used for hydration (mass volume of 0.42 tones/m3). During filling, 14 % of column of waste varies depending on the layers of the waste.Primary compressing is obtained 5 days after closing of the cell. It is estimated at 13 % of the column of waste after instantaneous compressing and also varies according to the position of the layer. The deepest layer having compressing more raised, and the surface layer, the weakest compressing.After 7.5 months of storage, we recorded a beginning of secondary settlement which is estimated at 6.4 % of the consolidated waste column. At the end of 2 years and 1 month, we obtained a final secondary settlement of 15.14 %. The total relative compressing of the waste column is 27.5 % and remains stable after 2 years. For the experimental cell we put in place, this corresponds to an overall compressing of 104 cm.The determination of the primary and secondary compressing of waste in landfill makes possible to evaluate additional volumes being able to be […]

5. Retour d’expérience : programme de sélection d’équipements et infrastructures de gestion des déchets adaptés au contexte des villes secondaires d’Afrique de l’Ouest

James Dabire ; Abdoulaye Gango.
Avec l’appui de ses partenaires techniques et financiers, que sont le CEAS (Suisse), Ingénieurs sans frontières (ISF Belgique), l'ONG Autre Terre (Belgique), l'Association Centre écologique Albert Schweitzer du Burkina Faso (CEAS Burkina) met en œuvre depuis 2008 un Projet d’appui à la gestion des déchets municipaux dans sept villes secondaires du Burkina. La gestion des déchets solides municipaux est en effet un des défis majeurs pour les municipalités des pays en développement qui ne disposent pas toujours des moyens organisationnels, humains, techniques et financiers nécessaires pour assurer correctement ce service public qui leur a été transféré. L’enjeu pour le développement durable de ces collectivités est donc de mettre en place un système de gestion des déchets adapté qui puisse être techniquement et financièrement assumé par les communes. La question des équipements et infrastructures s’avère majeure dans ce processus de recherche/développement.Cet article présente quelques innovations en matière d’équipements et infrastructures pour la gestion des déchets municipaux qui ont été développées suite aux travaux de recherche/conception réalisés par le CEAS Burkina. Il en analyse les principales forces et faiblesses avant de conclure par des recommandations spécifiques pour la diffusion de ces innovations.