N°60 - Juin 2011


1. Maîtrise des impacts environnementaux par la modélisation du système physique

Leila Boubaker ; Mébarek Djebabra ; Natacha Gondran ; Hecène Chaabane.
La certification ISO 14001 connaît une diffusion significative. En effet, sous les effets conjugués de la dégradation des milieux naturels et de la concurrence, l'entreprise d'aujourd'hui doit adopter une stratégie environnementale au niveau de toutes ses activités, par la mise en place d'un Système de Management Environnemental (SME). L'environnement est au c?ur des systèmes de production obligeant ainsi les entreprises à s'interroger et à rendre compte de leurs performances environnementales. Ainsi, une analyse de toutes les activités de l'entreprise fait ressortir des Impacts Environnementaux Significatifs (AES). Afin de faire une première étape vers l'intégration de l'environnement, ces Aspects doivent être maîtrisés par des actions correctives au niveau des installations. Pour ce faire, il faut modéliser le système opérationnel d'où l'utilisation de la méthode GRAICO, laquelle serra compléter par la méthode Analyse des Défaillances et leurs Conséquences (ADC) pour maitriser ces impacts.

2. Stabilisation des métaux et dégradation biologique des polluants organiques dans un sédiment portuaire contaminé

Yannick Mamindy-Pajany ; Charlotte Hurel ; Nicolas Marmier ; Michele Roméo.
Le devenir des sédiments est problématique dans certaines régions françaises en raison d’une contamination significative en polluants organiques et/ou minéraux. Dans cette étude, un sédiment de dragage portuaire a été traité par compostage et stabilisation chimique. Après caractérisation de la contamination (teneurs totales en polluants organiques et minéraux), des andains de 6 kg de sédiment ont été traités par différents additifs minéraux en présence d’un sédiment témoin en milieu extérieur. Les résultats montrent que (i) les flux de polluants sont réduits de moitié dans les sédiments traités à l’hématite et au fer zéro, (ii) la zéolithe fine (clinoptilolite) est peu efficace pour la rétention des polluants dans le sédiment, (iii) le compostage permet de réduire entre 38 et 91 % des teneurs en organoétains et 15% des HAPs.

3. Stratégies graduées d’évaluation des risques environnementaux induits par les sédiments fluviaux : revue bibliographique sur la caractérisation des risques et des incertitudes associées

M. Babut ; L. Martel ; P. Ciffroy ; J.F. Férard.
Les sédiments sont une composante essentielle des écosystèmes fluviaux, en même temps qu’une source de perturbations de leurs usages. Les mesures correctives de ces perturbations, par exemple le dragage, sont également susceptibles d’impacts environnementaux, d’autant plus que les sédiments sont particulièrement susceptibles d’accumuler des substances chimiques dangereuses telles que métaux ou composés organiques hydrophobes. Plusieurs pays industrialisés ont adopté des démarches d’évaluation, d’abord du danger, puis plus récemment des risques environnementaux engendrés par les sédiments. Beaucoup de ces démarches procèdent par étapes successives, mobilisant si nécessaire des moyens de plus en plus sophistiqués. Dans le cadre du projet ANR-PRECODD DIESE (Outils de DIagnostic de l’Ecotoxicité des SEdiments), dont l’un des objectifs est de développer une démarche d’évaluation applicable aux sédiments de retenue, nous avons procédé à une revue bibliographique de démarches d’évaluation existantes, en concentrant plus particulièrement nos efforts sur la caractérisation des risques et des incertitudes associées, qui restent des points délicats actuellement. Ces démarches peuvent être classées en deux catégories, celles relevant de l’approche « triade » où l’on applique une batterie prédéterminée d’analyses, dont les résultats déterminent l’option de gestion applicable, et celles où l’option de gestion est choisie a priori et les analyses adaptées en conséquence. Peu […]

4. Valorisation des déchets de démolition comme granulats pour bétons

Nourredine Arabi ; Layachi Berredjem.
Le recyclage des matériaux de démolition répond aux soucis de préserver ou d’économiser les granulats naturels pour les besoins de fonctionnement des chantiers. Cette entreprise va aussi dans le sens de la promotion du respect de l’environnement par l’élimination des décharges sauvages de gravats. Cependant, leur utilisation en tant que granulats pour le béton pose problème du fait de leur forte porosité qui se traduit par une absorption d’eau de gâchage (contrôle des propriétés du béton frais délicate) et par voie de conséquence diminution de la résistance et la pérennité du béton.L’intérêt de ce travail expérimental est de valoriser les granulats issus des bétons de démolition. Des tests de caractérisations physiques et mécaniques sur les granulats recyclés (sable et gravier) comme granulats de substitution ont été effectués pour la mise en conformité avec la norme. Des compositions de bétons ont été testées avec différentes compositions (naturels/recyclés) différents rapports gravier/sable avec ou sans fluidifiant. Les propriétés des bétons frais et durcis sont déterminées. Les granulats recyclés peuvent fournir un béton de résistance caractéristique à 28 jours nettement supérieure à 20 MPa. Le choix de béton incluant des combinaisons en granulats (naturels/recyclés) est proposé pour certaines applications.

5. Evaluation du potentiel de valorisation par digestion anaérobie des gisements de déchets organiques d’origine agricole et assimilés en Haïti

J. Lacour ; R. Bayard ; E. Emmanuel ; R. Gourdon.
Les résidus agricoles et assimilés sont caractérisés par leur aptitude à la valorisation par traitements biologiques aérobies et anaérobies et par une décomposition relativement rapide notamment sous les climats des pays inter tropicaux, contribuant, par conséquent, à l’émission d’odeurs désagréables, à la pollution de l’air, des eaux souterraines et de surface et à la prolifération d’insectes vecteurs de maladies. La digestion anaérobie est particulièrement intéressante dans le contexte des pays en conditions de précarité, à l’instar d’Haïti, non seulement par le fait qu’elle contribue au traitement des résidus organiques fermentescibles et à la prévention des impacts et nuisances cités plus haut, mais aussi parce qu’elle offre des produits à haute valeur énergétique (méthane) et fertilisante (digestat).En Haïti, aucune étude systématique de quantification ni de caractérisation bio-physico-chimique des fractions organiques des déchets d’origine agricole n’a été recensée à ce jour. Le présent article apporte une première contribution à l’évaluation quantitative, en termes de masses et de potentiel énergétique à partir de la méthanisation, des gisements des résidus organiques fermentescibles des principaux produits de l’agriculture et de l’élevage haïtiens, dans une perspective d’optimisation des choix alternatifs de valorisation. L’étude révèle que les gisements totaux de résidus végétaux et animaux sont de l’ordre de 2,0 x 106 t de matière organique […]