A. Gourram ; A. Siffert - Conversion hydrothermale des boues des stations d'épuration des eaux usées en huile, gaz et combustible solide

eid:8308 - Environnement, Ingénierie & Développement, 1 janvier 1996, N°1 - 1er Trimestre 1996 - https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.557
Conversion hydrothermale des boues des stations d'épuration des eaux usées en huile, gaz et combustible solideArticle

Auteurs : A. Gourram ; A. Siffert 1

  • 1 Centre de recherches sur la physico-chimie des surfaces solides

Un procédé de pyrolyse entre 200 et 300°C en milieu hydrothermal des boues des stations d'épuration des eaux usées a été mis au point. Il permet de convertir 72 % de la matière organique de départ en huile et gaz, soit pratiquement la totalité des protéines et des lipides de la boue. L'huile qui présente la consistance et l'aspect du pétrole contient majoritairement des composés neutres (alcanes, alcènes, aromatiques, etc.). Sa teneur en soufre diminue en fonction de la durée et de la température de traitement. On montre que les teneurs en métaux lourds dans l'huile et le gaz formés sont négligeables. Notre procédé de conversion peut être appliqué à d'autres déchets organiques que les boues de stations d'épuration.


Volume : N°1 - 1er Trimestre 1996
Publié le : 1 janvier 1996
Importé le : 29 juillet 2021
Mots-clés : sludge,pyrolysis,oil,gas,organic wastes,boues,pyrolyse,huile,gaz,déchets organiques,[SDE.IE]Environmental Sciences/Environmental Engineering,[SPI.GPROC]Engineering Sciences [physics]/Chemical and Process Engineering

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 71 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 119 fois.