Danielle Venditti ; Sylvain Durecu ; Jacques Thauront ; Guy Fraysse ; Jacques Berthelin - Stabilisation des résidus solides de l’incinération par le procédé TREDI-ASH

eid:8275 - Environnement, Ingénierie & Développement, 1 janvier 1996, N°4 - 4ème Trimestre 1996 - https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.667
Stabilisation des résidus solides de l’incinération par le procédé TREDI-ASHArticle

Auteurs : Danielle Venditti 1; Sylvain Durecu 1; Jacques Thauront 2,3; Guy Fraysse ; Jacques Berthelin 4

  • 1 Séché Environnement
  • 2 Tredi
  • 3 TREDI
  • 4 Centre de Pédologie Biologique

La législation relative à la mise en décharge des mâchefers d'incinération de déchets industriels imposera dans un avenir proche la stabilisation de ces résidus comme préalable au stockage. Le procédé Tredi-ASH transforme par lixiviation chimique une fraction pondérale importante des scories traitées en résidus stables (70 à 95 % du poids sec). Les matières en suspension générées par le brassage mécanique (5 à 30 % du poids sec initial) sont séparées par filtration et peuvent être recyclées sur les unités d'incinération, en pré-neutralisation des eaux acides issues du lavage des fumées. Les métaux toxiques extraits dans les lixiviats sont traités par biosorption microbienne. Cette seconde partie du procédé fera l'objet d'un prochain article.


Volume : N°4 - 4ème Trimestre 1996
Publié le : 1 janvier 1996
Importé le : 29 juillet 2021
Mots-clés : [SDE.IE]Environmental Sciences/Environmental Engineering

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 83 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 85 fois.