Emmanuel Ngnikam ; Paul Vermande ; Mile Tanawa ; Joseph Wethe - Une démarche intégrée pour la maîtrise de la gestion des déchets solides urbains au Cameroun

eid:8267 - Environnement, Ingénierie & Développement, 1 janvier 1997, N°5 - 1er Trimestre 1997 - https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.746
Une démarche intégrée pour la maîtrise de la gestion des déchets solides urbains au CamerounArticle

Auteurs : Emmanuel Ngnikam 1; Paul Vermande 2; Mile Tanawa 1; Joseph Wethe 1

  • 1 Ecole Nationale Supérieure Polytechnique de Yaoundé
  • 2 Aupelf-Uref

Entre 1993 et 1995, toutes les villes du Cameroun, comme la plupart des grandes villes d'Afrique ont été confrontées à une crise généralisée du système de collecte, de ramassage, de traitement et de recyclage des déchets urbains. Face à cette situation, le laboratoire aménagement urbain soutenu par des municipalités et des bailleurs de fonds internationaux a entrepris toute une série d'opérations devant contribuer à une solution durable des problèmes posés. Dans un premier temps les efforts ont été concentrés sur Douala (1,5 million d'habitants) et Yaoundé (1 million d'habitants). Cet article présente les principaux résultats obtenus tout en montrant en quoi les démarches adoptées sont spécifiques. Afin de définir une stratégie de gestion durable des déchets, une évaluation du flux globale a été effectuée. Elle donne une production globale de 920 t/j de déchets solides à Yaoundé dont 800 tonnes d'ordures ménagères (OM) et 1232 t/j à Douala dont 1000 tonnes d'OM. Parallèlement, le compostage rustique est développé dans les quartiers pauvres de la ville de Yaoundé et constitue une solution alternative que les populations se sont rapidement appropriées.


Volume : N°5 - 1er Trimestre 1997
Publié le : 1 janvier 1997
Importé le : 29 juillet 2021
Mots-clés : [SDE.IE]Environmental Sciences/Environmental Engineering

2 Documents citant cet article

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 193 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 393 fois.