Sylvain Durecu ; Danielle Venditti ; Didier Goy ; Jacques Thauront ; Jacques Berthelin - Stabilisation des résidus solides de l’incinération par le procédé TREDI-ASH

eid:8255 - Environnement, Ingénierie & Développement, 1 janvier 1997, N°6 - 2ème Trimestre 1997 - https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.764
Stabilisation des résidus solides de l’incinération par le procédé TREDI-ASHArticle

Auteurs : Sylvain Durecu 1; Danielle Venditti 1; Didier Goy 2,3; Jacques Thauront 4,3; Jacques Berthelin 5

  • 1 Séché Environnement
  • 2 Tredi - Services techniques
  • 3 TREDI
  • 4 Tredi
  • 5 Centre de Pédologie Biologique

Le procédé Tredi-ASH est une technique de détoxication des mâchefers d'incinération de déchets industriels qui transforme par lixiviation chimique une fraction pondérale importante (70 à 95 % du poids sec) des scories traitées en résidus stables. Ce procédé permet de réduire conséquemment le volume de déchet à mettre en décharge, tout en satisfaisant à l'exigence de stabilisation de ces résidus comme préalable au stockage, et ce, sans transfert de pollution. La première étape du procédé relative au traitement des mâchefers a été décrite dans un précédent article (Venditti et al., 1996). Ce nouvel article concerne la seconde étape du procédé Tredi-ASH, c'est-à-dire le traitement des lixiviats chargés en métaux lourds par biosorption. Au terme du traitement des lixiviats, les biomasses chargées en polluants peuvent être régénérées ou réduites en cendres.


Volume : N°6 - 2ème Trimestre 1997
Publié le : 1 janvier 1997
Importé le : 29 juillet 2021
Mots-clés : [SDE.IE]Environmental Sciences/Environmental Engineering

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 43 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 48 fois.