Jean-François Férard ; Benoit Ferrari - Quel test de toxicité chronique sur invertébrés faut-il choisir pour l’évaluation de la dangerosité des déchets ?

eid:8242 - Environnement, Ingénierie & Développement, 1 janvier 1997, N°8 - 4ème Trimestre 1997 - https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.834
Quel test de toxicité chronique sur invertébrés faut-il choisir pour l’évaluation de la dangerosité des déchets ?Article

Auteurs : Jean-François Férard 1; Benoit Ferrari

  • 1 CENTRE DES SCIENCES DE L'ENVIRONNEMENT METZ

Dans cet article, les tests Ceriodaphnia dubia 7 jours et Daphnia magna 21 jours, utilisables pour l'évaluation de l'écotoxicité des déchets, sont présentés. Les principales différences sont discutées et commentées, et montrent que le test C. dubia 7 jours est préférable au test D. magna 21 jours. Des résultats obtenus sur des lixiviats de déchets viennent confirmer ce fait.


Volume : N°8 - 4ème Trimestre 1997
Publié le : 1 janvier 1997
Importé le : 29 juillet 2021
Mots-clés : [SDE.IE]Environmental Sciences/Environmental Engineering

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 44 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 204 fois.