Pierre Melquiot - Prendre en compte, gérer, maîtriser les déchets de la filière habillement

eid:8193 - Environnement, Ingénierie & Développement, 1 janvier 1999, N°13 - 1er Trimestre 1999 - https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.961
Prendre en compte, gérer, maîtriser les déchets de la filière habillementArticle

Auteurs : Pierre Melquiot 1

  • 1 Gestion Industrielle Logistique et Conception

En 1995, le Cetih propose une recherche sur la valorisation des déchets de l'habillement en France. A partir d'un constat général (écologie, rôle de l'État, environnement dans les entreprises, etc.) une problématique de recherche est définie : les industries de l'habillement peuvent maîtriser leurs déchets à la condition de mettre en place un système de gestion spécifique. Le développement de cette problématique pose une question préalable : comment conférer à des déchets une valeur d'échange ? En premier lieu, il est nécessaire de connaître qualitativement et quantitativement les déchets de la confection et de réaliser une étude des contraintes économiques, techniques et réglementaires. Un outil de diagnostic est donc développé et appliqué à 12 entreprises pour obtenir des données environnementales sur ce secteur. Ensuite, pour évoluer d'une situation initiale (déchets éliminés en décharge) à une valorisation plus prononcée, il est nécessaire de déterminer les opportunités de valorisation disponibles ou à venir. Il est donc proposé une analyse des filières de valorisation avec une détermination technico-économique de leurs conditions d'acceptation. Finalement, une méthode générale d'accompagnement dans la mise en place d'une gestion des déchets est proposée. Elle permet à une entreprise de déterminer, entre plusieurs potentialités d'amélioration, celle la plus adaptée à sa situation. Elle s'appuie sur l'application des outils vus plus haut et sur un algorithme d'aide à la décision. Cette méthode est validée sur le terrain dans une entreprise de confection. En conclusion, les apports et limites d'utilisation de cette méthode sont discutés. Il est montré que l'espoir d'un modèle unique de solution n'est pas réaliste et que l'aide au choix que constitue notre méthode ne saurait dispenser à l'avenir d'une anticipation des risques et ruptures en matière d'environnement.


Volume : N°13 - 1er Trimestre 1999
Publié le : 1 janvier 1999
Importé le : 29 juillet 2021
Mots-clés : [SDE.IE]Environmental Sciences/Environmental Engineering

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 71 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 249 fois.