M. Azaroual ; P. Piantone ; J. Barbier ; Ph Vieillard - Modélisation thermodynamique de la dégradation de déchet : prévision du devenir à long terme

eid:8172 - Environnement, Ingénierie & Développement, 1 janvier 1999, N°16 - 4ème trimestre 1999 - https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.1055
Modélisation thermodynamique de la dégradation de déchet : prévision du devenir à long termeArticle

Auteurs : M. Azaroual ; P. Piantone ; J. Barbier ; Ph Vieillard

    Le stockage ou la banalisation de déchets contenant (cendres stabilisées, produits vitrifiés) pose le problème de la stabilité dans le temps des structures minérales assurant la stabilisation ou le piégeage des éléments toxiques. Ainsi, à ce jour, en France comme dans tous les pays européens, une réflexion ayant pour thème le devenir à long terme des résidus de l'incinération est en cours. Elle devrait aboutir à l'élaboration d'une batterie de tests (lixiviation, neutralisation acidobasique, sohxlet ...) susceptibles de fournir les paramètres nécessaires à la prédiction de l'évolution chimique de produits soumis à des conditions physicochimiques données. Malheureusement ce type de démarche, ne s'appuyant que sur la mesure de phénomènes immédiats, ne pourra apporter qu'une interprétation imparfaite quant au devenir à long terme. A travers la modélisation thermodynamique de la dégradation des déchets il est possible de proposer une démarche complémentaire à l'approche purement analytique. Les travaux présentés ici font état d'une démarche menée autour d'un vitrifiat de Refiom.


    Volume : N°16 - 4ème trimestre 1999
    Publié le : 1 janvier 1999
    Importé le : 29 juillet 2021
    Mots-clés : [SDE.IE]Environmental Sciences/Environmental Engineering

    Statistiques de consultation

    Cette page a été consultée 46 fois.
    Le PDF de cet article a été téléchargé 192 fois.