Véronique Bruder-Hubscher ; Florence Lagarde ; Maurice Leroy ; Magali Midy ; François Enguehard - Valorisation de mâchefers d’incinération d’ordures ménagères

eid:8148 - Environnement, Ingénierie & Développement, 1 janvier 2000, N°18 - 2ème trimestre 2000 - https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.390
Valorisation de mâchefers d’incinération d’ordures ménagèresArticle

Auteurs : Véronique Bruder-Hubscher 1; Florence Lagarde 1; Maurice Leroy 1; Magali Midy 2; François Enguehard 2

  • 1 Laboratoire de Chimie Analytique et Minérale
  • 2 Centre de Recherches pour l'Environnement, l'Énergie et le Déchet

Les mâchefers sont les principaux résidus (en poids) de l’incinération des ordures ménagères. Leur production, en France, s’élève à 2,7 millions de tonnes par an. Compte tenu de la nécessité de maîtriser leur utilisation en technique routière, il est intéressant d’étudier cette valorisation en milieu réel par le suivi de chaussées expérimentales. Il s’agit cependant d’une démarche lourde et onéreuse, d’où la mise au point en complément d’un outil de laboratoire (lysimètre) permettant de simuler différentes conditions de valorisation. La valorisation en conditions réelles d’un mâchefer a été étudiée grâce au suivi de deux chaussées expérimentales sur une durée de 3 ans. D’une manière générale, un faible apport des mâchefers a été mesuré sur la composition des eaux de percolation. Une faible toxicité des percolats a été observée en fin de suivi. Les différents essais effectués en lysimètres ont permis de montrer une bonne reproductibilité de la composition des percolats. La corrélation avec les chaussées n’a pas encore pu être clairement établie.


Volume : N°18 - 2ème trimestre 2000
Publié le : 1 janvier 2000
Importé le : 29 juillet 2021
Mots-clés : [SDE.IE]Environmental Sciences/Environmental Engineering

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 44 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 43 fois.