Jean-Noël Leichtnam ; Laurent de Franceschi - Recherche des origines du mercure dans les boues de station d’épuration

eid:8140 - Environnement, Ingénierie & Développement, 1 janvier 2000, N°19 - 3ème trimestre 2000 - https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.426
Recherche des origines du mercure dans les boues de station d’épurationArticle

Auteurs : Jean-Noël Leichtnam 1; Laurent de Franceschi 2

  • 1 Laboratoire de gestion des risques et environnement - LGRE
  • 2 Sogest

Le traitement des eaux usées aboutit, d’une part, à une eau épurée qui sera rejetée dans le milieu naturel et, d’autre part, à un déchet nommé boue. Ces boues sont représentatives de la qualité des eaux usées, car elles en concentrent les polluants. Certaines d’entre elles peuvent ainsi présenter une teneur en micropolluants métalliques élevée, ce qui limite leur valorisation agricole. C’est dans cette optique qu’une nouvelle méthode de localisation de l’origine de la pollution par le mercure dans les réseaux d’assainissement a été mise au point. Celle-ci utilise une mousse terrestre du type polytric élégant, la plus efficace des quatre bryophytes testées. Par ailleurs, cette méthode pourra être appliquée à d’autres sites et à différents polluants, tant métalliques qu’organiques.


Volume : N°19 - 3ème trimestre 2000
Publié le : 1 janvier 2000
Importé le : 29 juillet 2021
Mots-clés : [SDE.IE]Environmental Sciences/Environmental Engineering

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 88 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 79 fois.