Faouzia Charfi Fourati ; Jamel Rouis ; Boubaker Elleuch - Utilisation de la margine en tant qu’adjuvant dans le béton

eid:8127 - Environnement, Ingénierie & Développement, 1 janvier 2001, N°21 - 1er trimestre 2001 - https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.1314
Utilisation de la margine en tant qu’adjuvant dans le béton

Auteurs : Faouzia Charfi Fourati 1; Jamel Rouis 1; Boubaker Elleuch 1

Dans ce travail, nous avons étudié d’une part l’influence du pourcentage de margine sur la fluidité du béton frais. Il s’est avéré que la mesure de l’affaissement du béton au cône d’Abrams augmente au fur et à mesure que le pourcentage d’ajout de margine augmente. D’autre part, nous avons étudié l’influence du pourcentage de margine sur l’évolution de la résistance à la compression et de la densité du béton. Nous avons remarqué que pour un pourcentage d’ajout n’excédant pas 0,2 %, la margine augmente la résistance à la compression du béton. Au-delà de cette valeur, la résistance diminue. Concernant la densité du béton, celle-ci diminue proportionnellement avec le pourcentage d’ajout. L’ajout de margine au béton assure la neutralisation des charges électriques se trouvant à la surface des grains de ciment en s’adsorbant sur ces derniers. Ce phénomène d’enrobage est facilité par la forme linéaire des molécules de margine. Les grains de ciment enrobés ont tendance à s’éloigner les uns des autres étant donné qu’ils ont tous la même charge. Ainsi on obtient un gain de fluidité puisque les grains sont mieux dispersés et ne retiennent plus d’eau. Cette eau devenue libre sert alors à fluidifier le béton.


Volume : N°21 - 1er trimestre 2001
Publié le : 1 janvier 2001
Importé le : 29 juillet 2021
Mots-clés : [SDE.IE]Environmental Sciences/Environmental Engineering

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 46 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 52 fois.