Véronique Risoul ; Vivien Renauld ; Guy Fraysse ; Sylvain Durecu ; Gwénaëlle Trouvé et al. - Étude de la faisabilité de la désorption thermique pour les sols pollués par des molécules organiques

eid:8120 - Environnement, Ingénierie & Développement, 1 janvier 2001, N°22 - 2ème Trimestre 2001 - https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.1355
Étude de la faisabilité de la désorption thermique pour les sols pollués par des molécules organiquesArticle

Auteurs : Véronique Risoul 1; Vivien Renauld 2; Guy Fraysse ; Sylvain Durecu 1; Gwénaëlle Trouvé ORCID2; Patrick Gilot 2

  • 1 Séché Environnement
  • 2 Laboratoire de Gestion des Risques et Environnement

Une meilleure connaissance des phénomènes régissant la décontamination thermique des sols permet d’améliorer la conception des procédés de traitement thermique et leur mise en œuvre. La première étape de ce travail a été menée par analyse thermogravimétrique sur des petites quantités de sols pollués artificiellement afin de déterminer les mécanismes fondamentaux mis en jeu lors du traitement thermique. L’analyse thermogravimétrique apparaît comme un outil rapide permettant d’estimer les températures et les vitesses de décontamination de sols pollués. L’étude de la décontamination thermique (températures de décontamination et contamination résiduelle après traitement) a ensuite été réalisée sur un pilote de laboratoire puis à l’échelle semi-industrielle. L’influence des principaux paramètres a pu être étudiée pour des sols pollués par des HAP : la température et le débit d’air de balayage sont les facteurs ayant une influence prépondérante sur la contamination résiduelle en HAP.


Volume : N°22 - 2ème Trimestre 2001
Publié le : 1 janvier 2001
Importé le : 29 juillet 2021
Mots-clés : [SDE.IE]Environmental Sciences/Environmental Engineering

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 88 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 168 fois.