Ahmed Mazouak ; Patrick Sharrock ; Farida Guendouz ; Moad Morarech ; Amina Azmani - Cendres volantes issues de l’incinération des déchets solides d’une papeterie

eid:8117 - Environnement, Ingénierie & Développement, 1 janvier 2001, N°22 - 2ème Trimestre 2001 - https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.1344
Cendres volantes issues de l’incinération des déchets solides d’une papeterieArticle

Auteurs : Ahmed Mazouak 1; Patrick Sharrock 2; Farida Guendouz 3; Moad Morarech 4; Amina Azmani 1

  • 1 Laboratoire de Chimie Physique, Faculté des Sciences de Tétouan
  • 2 Laboratoire de Chimie de l'Environnement, UPS de Toulouse
  • 3 Faculté des sciences et Techniques de Tanger
  • 4 Communauté Urbaine de Tétouan

À la Safripac (Société africaine de financement et de réalisation industrielle des papiers et cartons), l’utilisation des vieux papiers comme matière première pour fabriquer du papier engendre des quantités importantes de déchets solides. L’incinération de ces déchets semble être la filière de traitement qui répond le mieux aux critères de réduction de volume et d’hygiènisation, puisque les déchets sont complètement minéralisés. La caractérisation générale des cendres volantes issues de l’incinération des déchets solides étudiés, a permis leur insertion dans l’industrie de matériaux de construction. L’incorporation des cendres permet : de diminuer la quantité d’eau de gâchage, d’augmenter l’homogénéité et la compacité du béton et d’améliorer sa mise en place. Ces cendres agissant par leur finesse, leur forme, leur état de surface et leur faible masse volumique, améliorent les résistances mécaniques des bétons.


Volume : N°22 - 2ème Trimestre 2001
Publié le : 1 janvier 2001
Importé le : 29 juillet 2021
Mots-clés : [SDE.IE]Environmental Sciences/Environmental Engineering

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 93 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 129 fois.