Arnauld-Amaury Sillet ; Sébastien Royer ; Yves Coque ; Jacques Bourgois ; Olivier Thomas - Les lixiviats de décharges d’ordures ménagères

eid:8116 - Environnement, Ingénierie & Développement, 1 janvier 2001, N°22 - 2ème Trimestre 2001 - https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.1341
Les lixiviats de décharges d’ordures ménagèresArticle

Auteurs : Arnauld-Amaury Sillet 1; Sébastien Royer 1; Yves Coque 1; Jacques Bourgois 2; Olivier Thomas ORCID1

  • 1 Laboratoire de Génie de l'Environnement Industriel
  • 2 Centre Sciences, Information et Technologies pour l'Environnement

Cette étude bibliographique résume les principales propriétés physico-chimiques et microbiologiques des lixiviats de décharges d’ordures ménagères, puis passe en revue les dernières avancées en matière de traitement de la charge organique des lixiviats. La précipitation chimique et la coagulation-floculation ne permettent pas d’éliminer plus de 50 % de la pollution organique. L’oxydation simple par O3 ou H2O2 et l’adsorption simple ne sont pas utilisables seules en vue de rejeter les eaux au milieu naturel. En revanche, les techniques à membranes et les procédés d’oxydation avancée semblent être des techniques particulièrement prometteuses. Les procédés biologiques ne sont adaptés que pour le traitement de lixiviats qui ont une biodégradabilité élevée.


Volume : N°22 - 2ème Trimestre 2001
Publié le : 1 janvier 2001
Importé le : 29 juillet 2021
Mots-clés : [SDE.IE]Environmental Sciences/Environmental Engineering

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 229 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 329 fois.