A. Moutaouakil ; J.L. Pineau ; K. Lahlou - La recherche d’un procédé viable de valorisation d’un phosphogypse provenant de l’industrie phosphatière marocaine

eid:8065 - Environnement, Ingénierie & Développement, 1 janvier 2003, N°29 - 1er Trimestre 2003 - https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.2231
La recherche d’un procédé viable de valorisation d’un phosphogypse provenant de l’industrie phosphatière marocaineArticle

Auteurs : A. Moutaouakil ; J.L. Pineau 1; K. Lahlou 2

  • 1 Faculté des sciences de Rabat
  • 2 Ecole Hassania des Travaux Publics

7 Mt/an de phosphogypse sont rejetés en mer par l’unité de production d’acide phosphorique de Jorf Lasfar (Maroc). L’objet de la recherche est de proposer une solution de valorisation de ce produit qui tient compte des contraintes économiques, techniques et environnementales. La solution retenue est l’utilisation du phosphogypse dans la confection de la couche de forme d'une chaussée routière. Elle est issue d’une analyse bibliographique sur la valorisation du phosphogypse dans la production de matière (plâtre, ciment), dans les domaines géotechniques et agricoles d'une part et d’essais effectués au laboratoire suivant les travaux de Puiatti d’autre part. La résistance mécanique du phosphogypse a été améliorée par un ajout de 20 % en poids d’un limon a base d'ankérite, matériau naturel à faible cout. Elle passe de 0,25 MPa à 0,85 MPa, valeurs obtenues par Puiatti avec un mélange de phosphogypse et de 7 % en poids de ciment. La résistance du mélange lui permet d’être un bon matériau pour la confection de la couche de forme.


Volume : N°29 - 1er Trimestre 2003
Publié le : 1 janvier 2003
Importé le : 29 juillet 2021
Mots-clés : [SDE.IE]Environmental Sciences/Environmental Engineering

2 Documents citant cet article

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 244 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 285 fois.