H. Khattabi ; Michel Schiavon ; Jean-Louis Morel ; J. Mania ; H. Grisey et al. - : Cas de la décharge d'ordures ménagères d'Etueffont (France)

eid:8055 - Environnement, Ingénierie & Développement, 1 janvier 2003, N°30 - 2ème Trimestre 2003 - https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.2435
: Cas de la décharge d'ordures ménagères d'Etueffont (France)Article

Auteurs : H. Khattabi 1; Michel Schiavon 1; Jean-Louis Morel 1; J. Mania 2; H. Grisey 3; L. Aleya 3

  • 1 Laboratoire Sols et Environnement
  • 2 Laboratoire de Mécanique de Lille - FRE 3723
  • 3 Laboratoire de Biologie et Ecophysiologie

Dans la décharge d’ordures ménagères d’Etueffont (Belfort, France) un traitement par lagunage naturel des lixiviats produits est effectué à l’aval de l’émissaire principal par l’intermédiaire de quatre bassins placés en série. Deux filtres à sable ont été installés dans la partie centrale et à l’amont du premier bassin, afin de réduire la charge organique et minérale de l’effluent. Un suivi analytique des paramètres classiques physiques et chimiques (éléments majeurs, métaux et composés organiques dont les AOX, les AGV et l’atrazine) a été réalisé dans le lixiviat brut, à la sortie des filtres à sables et à la sortie de la station de traitement par lagunage. Les résultats mettent en évidence une légère variation de la composition physico-chimique du lixiviat, vraisemblablement attribuable à la maturation de la décharge et un abattement très important des MES par les filtres à sable qui se répercute pour l’ensemble des paramètres suivis. Le fonctionnement sur le plan physico-chimique du filtre à sable est détaillé ainsi que l’efficacité du lagunage global sur les effluents issus de la décharge.


Volume : N°30 - 2ème Trimestre 2003
Publié le : 1 janvier 2003
Importé le : 29 juillet 2021
Mots-clés : effluent,dépollution,pollution abatement,analyse physicochimique,filtre à sable,lixiviat,lagunage,[SDV]Life Sciences [q-bio]

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 55 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 50 fois.