Anthony Verdin ; Anissa Lounès-Hadj Sahraoui ; Ray Newsam ; Gary Robinson ; Roger Durand - Prélèvement, stockage intracellulaire et dégradation des hydrocarbures polycycliques aromatiques par un champignon tellurique : Fusarium solani

eid:8026 - Environnement, Ingénierie & Développement, 1 janvier 2004, N°34 - 2ème Trimestre 2004 - https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.2087
Prélèvement, stockage intracellulaire et dégradation des hydrocarbures polycycliques aromatiques par un champignon tellurique : Fusarium solaniArticle

Auteurs : Anthony Verdin ORCID1; Anissa Lounès-Hadj Sahraoui ORCID1; Ray Newsam 2; Gary Robinson 2; Roger Durand 1

  • 1 Unité de Chimie Environnementale et Interactions sur le Vivant
  • 2 Department of Biosciences, University of Kent

Les hydrocarbures polycycliques aromatiques (HPA), composés extrêmement nocifs pour l'homme et son environnement en raison des pouvoirs toxiques, mutagènes et cancérogènes reconnus pour plusieurs d'entre eux, constituent une classe de polluants particulièrement répandus dans le sol. Parmi les méthodes de réhabilitation des sols contaminés par les HPA, la bioremédiation se révèle être une des techniques les plus économiques et les plus écologiques. Isolé au laboratoire de Mycologie/Phytopathologie/Environnement de l'Université du Littoral-Côte d'Opale, à partir d'un sol artificiellement contaminé, Fusarium solani, un champignon imparfait ou Deutéromycète, est capable de dégrader efficacement une large gamme d'HPA de 2 à 7 cycles. Les taux de dégradation sont respectivement de 84, 70, 58, 34 et 40 % pour l'anthracène, le pyrène, le benzo[a]pyrène, le benzo[ghi]pérylène et le coronène. Quand Fusarium solani est cultivé sur un milieu synthétique contenant un des HPA comme substrat, des vésicules fluorescentes sont observées à l'intérieur des hyphes indiquant le prélèvement et le stockage des HPA (ou l'un de leurs métabolites) par ce champignon. Dans cette étude, nous avons démontré que ce phénomène de prélèvement et d'accumulation est passif. En effet, aucune modification n'est décelée lorsque Fusarium solani est cultive à 4°C ou en présence d'un inhibiteur de la cytochrome oxidase (l'acide de sodium). L'emploi d'inhibiteurs du cytosquelette (colchicine et cytochalasine) suggère la non implication des filaments d'actine et des microtubules dans ce transport. Des observations au microscope électronique ne montrent aucune structure intervenant spécifiquement dans l'accumulation des HPA chez Fusarium solani. En effet, grâce à l'utilisation de deux colorants : le Soudan III et la rhodamine B, nous avons démontré que les HPA s'accumulent dans des vésicules lipidiques préexistantes. D'autre part, nous avons montré que ce phénomène de prélèvement et de stockage des HPA dans les vésicules lipidiques est commun à l'ensemble des souches fongiques quelle que soit leur position taxonomique et indépendamment des taux de dégradation qu'elles présentent.


Volume : N°34 - 2ème Trimestre 2004
Publié le : 1 janvier 2004
Importé le : 29 juillet 2021
Mots-clés : [SDE.IE]Environmental Sciences/Environmental Engineering

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 64 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 61 fois.