Shino Mohri ; Yoshiro Ono ; Masato Yamada ; Yuzo Inoue - Développement d'un système d'alerte précoce basé sur des bioessais pour la gestion des risques liés aux sites d'enfouissement au Japon

eid:7990 - Environnement, Ingénierie & Développement, 1 janvier 2005, N°40 - 4ème Trimestre 2005 - https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.2008
Développement d'un système d'alerte précoce basé sur des bioessais pour la gestion des risques liés aux sites d'enfouissement au JaponArticle

Auteurs : Shino Mohri 1; Yoshiro Ono 1; Masato Yamada 2; Yuzo Inoue 2

  • 1 Graduate School of Natural Science and Technology [Okayama]
  • 2 Research Center for Material Cycles and Waste Management

Au Japon, l’opinion publique est devenue très méfiante vis-à-vis des installations de gestion et de traitement des déchets, en particulier les centres de stockage de déchets ultimes. Le projet présenté ici vise à développer une nouvelle méthodologie, reposant sur des bioessais de toxicité et qui permettrait de surveiller les risques d’impacts liés au fonctionnement de ces sites, et principalement ceux liés aux lixiviats. Une batterie de bioessais a été proposée et testée avec une méthode des scores qui permet de caractériser les effets toxicologiques des lixiviats bruts et traités. Les résultats obtenus montrent que les effets toxiques révélés ne sont pas systématiquement corrélés à la salinité et au contenu en métaux lourds des lixiviats. En complément des analyses chimiques, une méthodologie basée sur une batterie de bioessais peut alors être proposée comme outil fiable et économique de gestion des centres de stockage de déchets ultimes.


Volume : N°40 - 4ème Trimestre 2005
Publié le : 1 janvier 2005
Importé le : 29 juillet 2021
Mots-clés : [SDE.IE]Environmental Sciences/Environmental Engineering

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 44 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 56 fois.