Meriem Bahri ; Rachid Belkhadir ; Yahya Koulali ; Larbi Idrissi ; Abdelhamid Khadri - Les déchets solides hospitaliers : quantification, analyses bactériologiques. Cas de l'hôpital Ibn Sina - Rabat - Maroc

eid:7901 - Environnement, Ingénierie & Développement, 1 janvier 2009, N°55 - Juillet-Août-Septembre 2009 - https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.1214
Les déchets solides hospitaliers : quantification, analyses bactériologiques. Cas de l'hôpital Ibn Sina - Rabat - MarocArticle

Auteurs : Meriem Bahri 1; Rachid Belkhadir ; Yahya Koulali ; Larbi Idrissi 2; Abdelhamid Khadri

  • 1 Centre de Recherche en Cancérologie Nantes-Angers
  • 2 Departement of Toxicology

Une campagne de pesage de 12 jours des déchets produits par l’hôpital Ibn Sina de Rabat (Maroc) a fait ressortir une moyenne de 1,75 kg/lit/jour. Dans le but d’identifier les germes pathogènes hospitaliers ainsi que leurs sensibilités aux antibiotiques, des analyses bactériologiques ont été effectuées sur les déchets de l’hôpital. Les résultats de ces analyses ont mis en évidence des Pseudomonas aeruginosa et des Staphylocoques aureus dont l’antibiogramme a montré leur résistance à certains antibiotiques.


Volume : N°55 - Juillet-Août-Septembre 2009
Publié le : 1 janvier 2009
Importé le : 29 juillet 2021
Mots-clés : hôpital Ibn Sina,déchets hospitaliers,Pseudomonas aeruginosa,Staphylocoque aureus,antibiotiques,[SDE.IE]Environmental Sciences/Environmental Engineering

1 Document citant cet article

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 167 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 191 fois.