Alexis Schmid ; Pascale Naquin ; Rémy Gourdon - Etude expérimentale de l'incidence du niveau de démantèlement sur le taux de valorisation avant broyage des véhicules hors d'usage (VHU)

eid:7857 - Environnement, Ingénierie & Développement, 1 juin 2012, N°61 - Juin 2012 - https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.2664
Etude expérimentale de l'incidence du niveau de démantèlement sur le taux de valorisation avant broyage des véhicules hors d'usage (VHU)Article

Auteurs : Alexis Schmid 1; Pascale Naquin 2; Rémy Gourdon ORCID3

  • 1 Société ACYCLEA
  • 2 INSAVALOR - Pollution, Déchets, Environnement
  • 3 Déchets Eaux Environnement Pollutions

Afin de déterminer les principaux leviers qui permettraient d’améliorer dans des conditions acceptables les taux de valorisation des VHU, ACYCLEA (groupe PRAXY) a lancé en 2009 un programme de recherche intitulé OPTIVAL VHU en collaboration avec l’INSA de Lyon. Dans ce cadre, des campagnes expérimentales de déconstruction et de broyage visant à comparer différents scenarii de déconstruction ont été réalisées sur des lots de VHU, avec le soutien de l’ADEME et à travers un groupement de professionnels. Cet article présente les premiers résultats, qui concernent les bilans matière des opérations de dépollution / sécurisation et démantèlement / platinage. La phase de broyage et l’analyse d’autres critères d’évaluation feront l’objet de publications ultérieures.Le recensement et l’analyse des données bibliographiques révèlent que la masse moyenne des VHU a augmenté significativement dans la période de temps étudiée, passant de 910 kg en 1985 à près de 970 kg en 1997. Dans le même temps, la proportion de métaux ferreux a baissé, partiellement compensée par une augmentation des matériaux polymères, alors que les proportions en métaux non ferreux apparaissent stables au regard de la variabilité des données disponibles entachées de fortes incertitudes.Les campagnes expérimentales ont chacune traité des échantillons d’au moins 90 VHU, dont la masse et l’âge moyens ont été évaluées à 989 kg / VHU et 14 ans respectivement. La masse des matériaux retrirés lors des opérations de dépollution / sécurisation est de 3,6 +/0,1 % de la masse des véhicules. La contribution de ces opérations au taux de recyclage des métaux ne concerne que le plomb des batteries et représente seulement environ 1 % de la masse des VHU.La contribution des opérations de démantèlement / platinage au calcul des taux de valorisation est plus élevée que celle des opérations précédentes. Les campagnes d’essais montrent que le taux de valorisation augmente logiquement avec le niveau de démantèlement réalisé, passant de 5 % de la masse moyenne des VHU pour le scénario minimal à près de 10 % pour le scénario le plus poussé. La contribution au taux de recyclage des métaux est assez faible cependant (de l’ordre de 2,6 à 2,8 % de la masse moyenne des véhicules). Elle est peu affectée par le niveau de démantèlement.


Volume : N°61 - Juin 2012
Publié le : 1 juin 2012
Importé le : 29 juillet 2021
Mots-clés : End of life vehicles (ELVs),deconstruction,recycling,mass balance,Véhicule Hors d’Usage (VHU),démantèlement,valorisation,recyclage,bilan matière,[SDE.IE]Environmental Sciences/Environmental Engineering

1 Document citant cet article

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 95 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 131 fois.