Yves Perrodin ; Mohammed Abdelghafour ; Robert Moretto - Evaluation des risques écologiques liés à la restauration de cavités terrestres de la bande littorale à l’aide de sédiments de dragage portuaires traités : application de l’approche « substances » à trois sédiments tests

eid:7848 - Environnement, Ingénierie & Développement, 1 novembre 2012, N°62 - Novembre 2012 - https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.2521
Evaluation des risques écologiques liés à la restauration de cavités terrestres de la bande littorale à l’aide de sédiments de dragage portuaires traités : application de l’approche « substances » à trois sédiments testsArticle

Auteurs : Yves Perrodin ORCID1; Mohammed Abdelghafour 2; Robert Moretto 2

  • 1 Laboratoire d'Ecologie des Hydrosystèmes Naturels et Anthropisés
  • 2 INSAVALOR

Le rejet en mer des sédiments de dragage portuaires marins les plus pollués n’est plus possible en France en raison d’une évolution récente de la réglementation. Or, ces matériaux sont aujourd’hui quasiment orphelins de filières de traitement ou de valorisation à terre. Par ailleurs, les cavités terrestres générées par les activités humaines le long de la bande littorale sont de plus en plus mal acceptées par les populations en raison de la détérioration des paysages et de la perte d’espaces utilisables qu’elles génèrent. Le programme ANR SEDIGEST s’inscrit dans le cadre de la mise en place d’une gestion innovante des sédiments de dragage en les utilisant, après traitement, pour la restauration physique et écologique de cavités terrestres du même territoire. Ce concept a nécessité de développer au préalable une méthodologie d’Evaluation Des Risques Ecologiques (EDRE) spécifique, sur la base d’une recherche « amont » portant sur ses différents modules. Cette méthodologie permet de vérifier, au moment de l’étude d’impact d’un projet donné, si celui-ci est véritablement compatible avec l’environnement. L’application de la version « substances » de cette méthode à trois sédiments provenant de ports maritimes des côtes françaises a permis de conclure à un risque écologique « faible à modéré » du projet de dépôt pour l’écosystème aquatique périphérique avec les sédiments « 1 » et « 2 », et à un risque important avec le sédiment « 3 ».


Volume : N°62 - Novembre 2012
Publié le : 1 novembre 2012
Importé le : 29 juillet 2021
Mots-clés : terrestrial cavities,ecological risk assessment,seaport sediments,évaluation des risques écologiques,cavités terrestres,valorisation,sédiments portuaires,[SDE.IE]Environmental Sciences/Environmental Engineering

1 Document citant cet article

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 57 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 42 fois.