Sameh Mkaouar ; Nabil Kechaou - Valorisation des écarts de triage de dattes par séchage pour l'obtention d'une poudre pour alimentation animale

eid:7844 - Environnement, Ingénierie & Développement, 1 mars 2013, N°63 - mars 2013 - https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.2651
Valorisation des écarts de triage de dattes par séchage pour l'obtention d'une poudre pour alimentation animaleArticle

Auteurs : Sameh Mkaouar 1; Nabil Kechaou 1

L'intérêt de cette étude consiste à valoriser les écarts de triage des dattes (noyau+pulpe) les plus répandus en Tunisie par application du procédé de séchage. Le produit visé est l'obtention d'une farine qui sera destinée à l'alimentation animale. L’analyse physicochimique de la matière première a montré que les écarts de triage des dattes présentent une teneur élevée en sucres solubles et en polysaccharides. L'étude de séchage des dattes à 50, 60 et 70°C a montré que plus la température augmente plus la durée de séchage est réduite. En effet ; les écarts de triage de dattes ont une teneur en eau initiale aux alentours de 0,38 kg/kg MS et deviennent stables à la fin du séchage à une teneur d'humidité de l'ordre de 0,15 kg/kg MS. La composition physico-chimique des poudres de dattes séchées à différentes températures montrent que ces dernières sontriches en sucres solubles et en polysaccharides et ont des teneurs élevés en potassium et en magnésium et présentent des faibles teneurs en protéines, en cellulose brute et en matières grasses.


Volume : N°63 - mars 2013
Publié le : 1 mars 2013
Importé le : 29 juillet 2021
Mots-clés : recovery,date's by-products,dry,powder,animal feed,valorisation,écarts de triage des dattes,poudre,séchage,alimentation animale,[SDE.IE]Environmental Sciences/Environmental Engineering

1 Document citant cet article

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 229 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 274 fois.