Rémy Bayard ; Joaneson Lacour ; Pascale Naquin ; Emma Bourcier ; Guy Matejka et al. - Gestion des résidus solides urbains à Cité Soleil (Haïti) : mise en place d'une plateforme de compostage décentralisée

eid:7842 - Environnement, Ingénierie & Développement, 1 mars 2013, N°63 - mars 2013 - https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.2419
Gestion des résidus solides urbains à Cité Soleil (Haïti) : mise en place d'une plateforme de compostage décentraliséeArticle

Auteurs : Rémy Bayard ORCID1; Joaneson Lacour 2; Pascale Naquin 3; Emma Bourcier 3; Guy Matejka 4; Ewelina Kotwa 4; Alicia Tsitsikalis 5; Estelle Grandidier 5

  • 1 Laboratoire de Génie Civil et d'Ingénierie Environnementale
  • 2 Laboratoire de Qualité de l'Eau et de l'Environnement
  • 3 CEFREPADE
  • 4 Université de Limoges, ENSIL GRESE
  • 5 Groupe de Recherches et d'Echanges Technologiques

Face aux difficultés de mise en place d'une gestion centralisée des déchets générés dans les quartiers les plus pauvres de la capitale haïtienne, il est nécessaire de développer des voies alternatives de collecte, de traitement et de valorisation adaptées à la situation de précarité dans laquelle se trouve la gronde majorité de la population. Dans le cadre de l'appel à projet « Flash Haïti » de l’ANR, l’INSA de Lyon, l'université de Limoges, le CEFREPADE et le GRET ont proposé un programme de recherche opérationnelle intitulé GEDEAH « Gestion décentralisée et intégrée des déchets et de l'assainissement en zones urbaines et périurbaines haïtiennes » qui a étéretenu. Ce programme a pour objectif de déterminer les conditions de réussite et de pérennisation de la gestion participative des déchets à l'échelle de quartiers situées dans des zones urbaines défavorisées.Cette gestion nécessite de tenir compte des conditions techniques, économiques et sociales des populations concernées. Compte tenu de l'absence totale de moyens de la commune, les procédés choisis doivent être simples et l'ensemble de la filière de gestion doit fonctionner sur une logique économique permettant d'assurer son autonomie financière sur le long terme. Cette démarche implique une gestion optimale du système (gestion participative, recherche de qualité pour tous les produits de revalorisation, existence de marchés d'écoulement, appropriation du projet par la société civile…). Le programme s'appuie aussi sur les compétences de plusieurs partenaires universitaireshaïtiens dont l'Université Quisqueya (UNIQ), notamment sur le LAQUE (Laboratoire de Qualité des Eaux et Environnement) et la FAMV (Faculté d'Agronomie et de Médecine Vétérinaire). L’article présente les premiers résultats concernant la caractérisation des quartiers cibles et l'analyse des gisements de déchets.


Volume : N°63 - mars 2013
Publié le : 1 mars 2013
Importé le : 29 juillet 2021
Mots-clés : [SDE.IE]Environmental Sciences/Environmental Engineering

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 93 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 62 fois.