Noreddine Guermoud ; Ahmed Addou - Etude et caractérisation des déchets ménagers de la ville de Mostaganem (Ouest-Algérie)

eid:7827 - Environnement, Ingénierie & Développement, 1 mars 2014, N°66 - mars 2014 - https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.2554
Etude et caractérisation des déchets ménagers de la ville de Mostaganem (Ouest-Algérie)Article

Auteurs : Noreddine Guermoud 1; Ahmed Addou 1

  • 1 Laboratoire STEVA

Notre étude porte sur la caractérisation des déchets ménagers de la ville de Mostaganem (Ouest Algérie) et ceci dans le but de proposer une ou plusieurs filières de valorisation. A cet effet, l’étude a été faite par quartier (secteur) et par saison. La collecte était assurée par le service de nettoiement de la Mairie (APC) de la ville de Mostaganem et acheminée au lieu de notre travail. Un tri manuel et minutieux est réalisé pour la caractérisation des déchets.L’analyse des paramètres physico-chimiques (la densité, la perte au feu, la conductivité électrique, le pH moyen, le taux d’humidité de la matière fermentescible, le pouvoir calorifique inferieur PCI, le carbone organique, l’azote) a été effectuée sur des échantillons obtenus en appliquant la méthode de quartage.La production des déchets par habitant et par jour pour le citoyen de Mostaganem est de 0,82 kg.hab-1.J-1. La matière organique représente 65,5 % des déchets, le papier et le carton 13 %, le plastique 7 %, le verre 4 %, les métaux 3,5 %, le textile 3 %, et les divers 4 %. Ces chiffres sont comparables à ceux des pays en voie de développement. L’étude en fonction des saisons a montré que la matière organique est passée à 80,3 % en été ce qui se justifie par la consommation des fruits et légumes alors que le papier chute à 8,3 %.Les déchets ménagers de la ville de Mostaganem sont riches en matière organique (perte au feu de l’ordre de 62 % de la masse sèche) et azotée (1,4 %) et possèdent un taux d’humidité assez élevé (de l’ordre de 57 % de la masse brute).A partir de ces données, nous avons montré que 27,5 % des déchets étaient potentiellement recyclables et que la filière de valorisation la plus appropriée pour les déchets de la ville de Mostaganem est le compostage. Cette étude préliminaire ouvre la voie à une prise de conscience par les autorités locales afin de mieux prendre en charge le problème des déchets et leur valorisation.


Volume : N°66 - mars 2014
Publié le : 1 mars 2014
Importé le : 29 juillet 2021
Mots-clés : municipal solid waste,Mostaganem,characterization,valorization,Déchets ménagers,Mostaganem,caractérisation,valorisation,[SDE.IE]Environmental Sciences/Environmental Engineering

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 281 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 1304 fois.