Hassan Bouzahzah ; Mostafa Benzaazoua ; Bruno Bussière ; Benoît Plante - Revue de littérature détaillée sur les tests statiques et les essais cinétiques comme outils de prédiction du drainage minier acide

eid:7824 - Environnement, Ingénierie & Développement, 1 mars 2014, N°66 - mars 2014 - https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.340
Revue de littérature détaillée sur les tests statiques et les essais cinétiques comme outils de prédiction du drainage minier acideArticle

Auteurs : Hassan Bouzahzah 1; Mostafa Benzaazoua ORCID1; Bruno Bussière 1; Benoît Plante 1

Les rejets miniers sulfurés, comme les stériles et les résidus de concentrateurs, lorsqu’ils sont soumis à l’action de l’eau et de l’oxygène atmosphériques peuvent générer du drainage minier acide (DMA) suite à l’oxydation des minéraux sulfurés qu’ils contiennent. Le DMA est considéré comme le plus important problème environnemental auquel l’industrie minière fait face, et vue la gravité des dommages que ce phénomène peut avoir sur l’environnement, sa prédiction est d’importance capitale. Une prédiction fiable est capable de déterminer le type et les coûts liés à la restauration des sites miniers générateurs de DMA. Elle se fait à l’aide des tests statiques et des essais cinétiques. Les tests statiques permettent de faire un bilan instantané entre le potentiel de génération d’acide (AP) et de sa neutralisation (NP). Les tests statiques sont largement utilisés pour classer les rejets miniers comme générateurs d’acidité ou non, en se basant sur le Pouvoir Net de Neutralisation (PNN=PN-PA) et/ou le rapport PN/PA. Cependant, cette classification est caractérisée par une zone relativement large où les rejets miniers sont incertains en termes de leur pouvoir de génération d’acide (PGA). Dans ce cas, on fait appel aux essais cinétiques qui soumettent les rejets miniers à une oxydation accélérée et contrôlée au laboratoire, et renseignent sur les taux des réactions d’oxydation-neutralisation, le temps de latence avant la génération du DMA et la chimie des effluents, permettant ainsi, une classification plus réaliste des rejets miniers. Dans ce papier, les différents types des tests statiques et essais cinétiques utilisés par l’industrie minière sont décrits et comparés avec leurs avantages et limites. Des tableaux de synthèses issus d’une importante revue de littérature sur ces outils sont présentés.


Volume : N°66 - mars 2014
Publié le : 1 mars 2014
Importé le : 29 juillet 2021
Mots-clés : acid mine drainage,prediction,static tests,kinetic tests,ASTM humidity cell,mineralogy,drainage minier acide,prédiction,tests statiques,essais cinétiques,cellule humide ASTM,minéralogie,[SDE.IE]Environmental Sciences/Environmental Engineering
Financement :
    Source : OpenAIRE Graph
  • Financeur: Natural Sciences and Engineering Research Council of Canada

2 Documents citant cet article

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 417 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 744 fois.