Hassan Bouzahzah ; Mostafa Benzaazoua ; Bruno Bussière ; Benoît Plante - Recommandations sur l’utilisation des outils de prédiction du drainage minier acide

eid:7811 - Environnement, Ingénierie & Développement, 1 novembre 2014, N°68 - Novembre 2014 - https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.111
Recommandations sur l’utilisation des outils de prédiction du drainage minier acideArticle

Auteurs : Hassan Bouzahzah 1; Mostafa Benzaazoua ORCID2; Bruno Bussière 1; Benoît Plante 1

Les rejets miniers sulfurés soumis à l’action de l’eau et de l’oxygène atmosphériques sont susceptibles de générer du drainage minier acide (DMA) suite à l’oxydation des minéraux sulfurés qu’ils contiennent, en l’absence d’un potentiel neutralisant. Les effluents acides liés au DMA peuvent être chargés en métaux et sont dommageables à l’environnement. Une prédiction fiable de ce phénomène est d’une grande importance car elle est capable de déterminer les coûts et la manière de restaurer les sites miniers pour préserver l’environnement. Les outils usuellement utilisés pour la prédiction du DMA sont les tests statiques dans un premier temps et les essais cinétiques quand les premiers livrent une prédiction incertaine. Ces outils sont nombreux, leurs protocoles sont assez distincts et il n’existe aucun guide pour orienter l’utilisateur dans leur choix. Ainsi, ce papier se fixe l’objectif de présenter des recommandations pour orienter le choix parmi les tests statiques et et les essais cinétiques. Ces outils sont utilisés par l’industrie minière pour la prédiction du DMA en se basant sur les caractéristiques intrinsèques des rejets miniers (tests statiques) et des objectifs de l’étude (essais cinétiques).


Volume : N°68 - Novembre 2014
Publié le : 1 novembre 2014
Importé le : 29 juillet 2021
Mots-clés : acid mine drainage,ASTM humidity cell,kinetic tests,mineralogy,prediction tools,static tests,cellule humide ASTM,drainage minier acide,essais cinétiques,minéralogie,outils de prédiction,tests statiques,[SDE.IE]Environmental Sciences/Environmental Engineering
Financement :
    Source : OpenAIRE Graph
  • Financeur: Natural Sciences and Engineering Research Council of Canada

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 151 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 353 fois.