Emmanuel Ngnikam ; Pascale Naquin ; C. Pagbe Peha ; Fouad Zahrani ; K. Bruno Djietcheu - Comportement des déchets en décharge sous climat tropical humide : cas de Nkolfoulou à Yaoundé

eid:7794 - Environnement, Ingénierie & Développement, 1 octobre 2016, N°71 - octobre 2016 - https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.3349
Comportement des déchets en décharge sous climat tropical humide : cas de Nkolfoulou à YaoundéArticle

Auteurs : Emmanuel Ngnikam 1; Pascale Naquin 2; C. Pagbe Peha 3; Fouad Zahrani 2; K. Bruno Djietcheu 4

  • 1 Ecole Nationale Supérieure Polytechnique de Yaoundé
  • 2 CEFREPADE
  • 3 ERA, Yaoundé, Cameroun
  • 4 Hysacam

Les paramètres de comportement des déchets analysés concernent : la masse volumique, la teneur en eau, la température et la perméabilité. Ces quatre paramètres sont mesurés in situ sur des alvéoles en cours de remplissage ou déjà fermé.La masse volumique des déchets enfouis est mesurée en deux étapes : l’excavation d’un volume de déchets obtenu par le cubage d’une fouille, puis les déchets enlevés sont pesés au pont bascule. La fouille est effectuée dans plusieurs casiers de différents âges et à plusieurs profondeurs. La teneur en eau des déchets enfouis est mesurée directement par séchage d’un sous-échantillon à une température de 90°C jusqu’à masse constante. Deux méthodes sont utilisées pour mesurer la perméabilité des déchets enfouis : la méthode de double anneau et la méthode des fouilles.La masse volumique des déchets enfouis varie avec l’âge et la profondeur des couches. Les déchets les plus jeunes ont une masse volumique moyenne de 0,9 tonnes/m3. Elle augmente avec l’âge des déchets pour atteindre une valeur moyenne de 1,3 après un an. L’effet saisonnier a peu d’influence sur la masse volumique des déchets enfouis.La teneur en eau des déchets enfouis augmente avec la profondeur. Pendant la saison sèche elle passe de 36,3 % (0-1 m) à 77,0 % (1,2-2,4 m). Un autre test effectué dans le même casier confirme l’augmentation de la teneur en eau avec la profondeur, mais avec des valeurs inférieures à celles du test précédent : 40 % (0-1 m) et 43 % (2,2-3,6 m). Pendant la saison des pluies, la variation de la teneur en eau suivant la profondeur est plus nette (51 % entre 0 et 1 m, contre 76 % entre 2 et 3 m) pour les déchets d’un an. On peut conclure à l’influence des saisons sur la teneur en eau des déchets enfouis ainsi que de la profondeur. La température des déchets enfouis varie entre 32 et 45 °C en fonction de la profondeur des déchets. La mesure de la perméabilité des déchets enfouis a été moins nette. En effet, dans certains essais, nous avons plutôt observé des remontées d’eau après les fouilles. La mesure par méthode de double anneau a permis d’obtenir une perméabilité de l’ordre de 10-4 m/s, compatible avec les données de la littérature.


Volume : N°71 - octobre 2016
Publié le : 1 octobre 2016
Importé le : 29 juillet 2021
Mots-clés : behaviour,characterization,landfill,tropical climate,waste,caractérisation,climat tropical,comportement,décharge,déchet,[SDE.IE]Environmental Sciences/Environmental Engineering

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 126 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 315 fois.