Gaston Jean ; R. Bayard ; Joaneson Lacour ; Pascale Naquin - Assainissement par toilettes sèches à litière biomaîtrisée : premiers résultats d’une expérimentation menée en milieu rural (Grande Plaine, commune de Gros-Morne, Haïti)

eid:7777 - Environnement, Ingénierie & Développement, 1 janvier 2017, N°74 - septembre 2017 - https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.3618
Assainissement par toilettes sèches à litière biomaîtrisée : premiers résultats d’une expérimentation menée en milieu rural (Grande Plaine, commune de Gros-Morne, Haïti)Article

Auteurs : Gaston Jean ORCID1,2,3; R. Bayard ORCID2,3; Joaneson Lacour 1,3; Pascale Naquin 4,3

  • 1 Laboratoire de Qualité de l'Eau et de l'Environnement
  • 2 Déchets Eaux Environnement Pollutions
  • 3 CEFREPADE
  • 4 INSAVALOR - Pollution, Déchets, Environnement

Cet article présente une expérimentation de gestion d’un dispositif d’assainissement domestique par toilettes sèches à litière biomaîtrisée (TSLB), menée en milieu rural en Haïti. Ce procédé a été choisi en raison de son coût abordable pour la population concernée, dans une zone où les pratiques principales sont celles de latrines très simplifiées (simples trous dans le sol) et de la défécation à l’air libre. Plusieurs actions ont été menées : organisation de réunions de sensibilisation à l’hygiène, d’ateliers de formation sur la construction des toilettes, réunions de concertation afin d’établir les besoins des populations en termes d’assainissement domestique, leurs critères de choix, de discuter de la disponibilité et de la préparation des litières absorbantes, des équipements nécessaires, des conditions de gestion et de traitement des résidus liquides (utilisation individuelle directe dans les jardins personnels) et solides (choix du compostage). L’expérimentation a débuté avec la fabrication et la remise de 25 modules de toilettes aux ménages pilotes, la sélection du site de compostage collectif et de ses conditions de gestion. Ayant opté pour l’apport volontaire et la gestion communautaire des résidus, les ménages y amènent leurs seaux chaque semaine. Après un an de fonctionnement et de suivi, près de 4 tonnes de résidus solides ont été collectés. Dans leur grande majorité, les ménages apportent très régulièrement leurs résidus et ont complètement adopté ce mode d’assainissement. Ce résultat encourageant justifie à présent la mise en œuvre d’un programme expérimental visant à optimiser les conditions de compostage pour garantir la production d’un compost hygiénisé et de qualité, dédié à son utilisation comme amendement organique de terres agricoles.


Volume : N°74 - septembre 2017
Publié le : 1 janvier 2017
Importé le : 29 juillet 2021
Mots-clés : composting,domestic sanitation,litter toilets,pathogens,sensitization,compostage,pathogènes,sensibilisation,assainissement domestique,toilettes à litière,[SDE]Environmental Sciences,[SDE.ES]Environmental Sciences/Environmental and Society

2 Documents citant cet article

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 160 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 266 fois.