Gilles Donguy ; Pascale Chenon - Evaluation des Risques Ecotoxicologiques liés à l’épandage de boues de STEP chaulées sur une parcelle agricole

eid:7776 - Environnement, Ingénierie & Développement, 1 septembre 2017, N°74 - septembre 2017 - https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.3643
Evaluation des Risques Ecotoxicologiques liés à l’épandage de boues de STEP chaulées sur une parcelle agricoleArticle

Auteurs : Gilles Donguy 1; Pascale Chenon 2

  • 1 Équipe 5 - Impacts des Polluants sur les Écosystèmes
  • 2 VoxGaia

Les boues de stations d'épuration urbaines peuvent être épandues sur sol agricole selon un cadre règlementaire fixé par un décret de 1997, sous la responsabilité du producteur de ces boues considérées comme des déchets. Sous l’impulsion de l'Union des producteurs de chaux, un dossier technique pour la création d'une nouvelle norme, basé sur la réalisation d’une Evaluation des Risques Ecotoxicologiques (ERE) portant sur des boues chaulées, a été transmis à l’ANSES, et a conduit à l’élaboration d’une norme AFNOR (NFU44-003) permettant d’utiliser ces boues en tant qu’amendement. L’ERE, qui comporte classiquement quatre étapes (formulation du problème, caractérisation des expositions, caractérisation des effets, caractérisation des risques) a été mise en place selon l’approche « substances » portant sur l’écosystème terrestre, sur la base d’un scénario type d’épandage de boues chaulées sur un sol agricole. Des analyses physicochimiques ont été réalisées sur ces boues en ce qui concerne les traceurs de risques suivants : 3 HAPs et 9 Eléments Trace Métalliques. Pour chacun de ces traceurs de risque, l’exposition (PEC) a été caractérisée sur la base d’un facteur de dilution de la boue dans le sol agricole, calculé pour la dose D1 dite agricole (0,1 %) et une dose 5 fois plus importante D5 (0,5 %), tandis que des valeurs écotoxicologiques (PNEC) ont été tirées des bases de données internationales. Ainsi, pour chaque substance, et pour les doses d’exposition D1 et D5, le risque a été caractérisé selon la méthode du quotient (PEC/PNEC) du TGD (Technical Guidance Document) de l’ECB (European Chemical Bureau). Les résultats de l’ERE permettent de conclure à l’absence de risque significatif pour l’écosystème terrestre pour les doses d’exposition D1 et D5. Pour conforter ou affiner cette conclusion, la mise en œuvre d’une approche « matrice », plus proche de la réalité du terrain, et portant sur plusieurs boues de STEP, serait souhaitable, non seulement pour l’écosystème terrestre mais aussi pour les cours d’eau avoisinants et la nappe phréatique située à l’aplomb de la surface cultivée.


Volume : N°74 - septembre 2017
Publié le : 1 septembre 2017
Importé le : 29 juillet 2021
Mots-clés : ecosystem,ecotoxicity,ecotoxicological risk assessment,lime,urban sludges,boues de step,chaux,écosystèmes,écotoxicité,évaluation des risques écotoxicologiques,[SDE.IE]Environmental Sciences/Environmental Engineering

1 Document citant cet article

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 114 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 285 fois.