Amal Aitcheikh ; Nadia Boutaleb ; Bouchaib Bahlaouan ; Mohammed Bennani ; Saïd Lazar et al. - Utilisation d’un lit fixe d’origine naturelle pour le traitement biologique d'effluents laitiers

eid:7756 - Environnement, Ingénierie & Développement, 1 décembre 2018, N°78 - décembre 2018 - https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.3881
Utilisation d’un lit fixe d’origine naturelle pour le traitement biologique d'effluents laitiersArticle

Auteurs : Amal Aitcheikh 1; Nadia Boutaleb ORCID1; Bouchaib Bahlaouan ORCID1; Mohammed Bennani 2; Saïd Lazar ORCID1; Saïd El Antri 1

  • 1 Laboratoire de biochimie, environnement et agroalimentaire, URAC 36, FSTM, Université Hassan II Casablanca
  • 2 Institut Pasteur du Maroc

L’utilisation de coquilles d’huîtres comme support, d’origine naturelle, dans les réacteurs biologiques à biomasse fixe a été étudiée en présence de champignons Aspergillus niger et Penicillium chrysogenum pour le traitement des effluents de laiteries. L’objectif étant de comparer les performances d’épuration entre plusieurs traitements biologiques à biofilms, différents par l’utilisation de supports de colonisation et aussi par leurs conceptions. Le support commercial commun Kadnes (Kaldnes K3) a été ainsi étudié dans le cas de traitements biologiques du même effluent, et les performances d’abattement de la pollution organique dans les deux cas ont été comparées. Les résultats révèlent des performances comparables après 24 heures de traitement. Ces rendements étaient meilleurs comparés au traitement biologique qui n’utilise pas de supports.


Volume : N°78 - décembre 2018
Publié le : 1 décembre 2018
Importé le : 29 juillet 2021
Mots-clés : dairy effluents,biological treatment,biomass,oyster shells,biofilms,effluents de laiteries,traitement biologique,biomasse,coquilles d'huîtres,biofilms,[SDE.IE]Environmental Sciences/Environmental Engineering

1 Document citant cet article

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 263 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 329 fois.