Sosthène Djoussi N. ; Georges Nkeng ; Ahmed Youssoufa B. ; Christelle Matchinda D. - Le secteur informel, un acteur majeur pour une collecte sélective des déchets dans les pays en développement : cas des déchets métalliques à Yaoundé (Cameroun)

eid:7753 - Environnement, Ingénierie & Développement, 1 décembre 2018, N°78 - décembre 2018 - https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.3849
Le secteur informel, un acteur majeur pour une collecte sélective des déchets dans les pays en développement : cas des déchets métalliques à Yaoundé (Cameroun)Article

Auteurs : Sosthène Djoussi N. 1; Georges Nkeng 1; Ahmed Youssoufa B. 1; Christelle Matchinda D. 1

  • 1 École Nationale Supérieure des Travaux Publics, Cameroun

Dans la plupart des villes des pays en développement, la gestion des ordures ménagères et assimilées (OMA) souffre d’un véritable problème de collecte. À Yaoundé, capitale du Cameroun, cette situation résulte essentiellement du défaut d’urbanisation ainsi que du manque de financement ; d’où la nécessité de trouver une alternative moins coûteuse mais tout aussi efficace qui s’apparente au contexte local. Cependant, dans la même ville, les déchets métalliques (DM), sont efficacement collectés. Fort surprenant, le succès de cette collecte provient du secteur informel (SI). D’où la question : qu’est ce qui favorise ce succès et quelles leçons en tirer au profit de la collecte des OMA ? Cette étude visait à apporter un regard critique du rôle du SI dans la gestion de la ferraille à Yaoundé dans un processus d’économie circulaire afin de proposer des solutions pour qu’il s’implique dans la collecte des OMA. Pour cela, une caractérisation des activités de collecte des DM a été effectuée à travers observations, entretiens, enquêtes et quantifications. Ainsi nous avons noté que plus de 800 personnes exercent constamment dans la récupération de la ferraille. De plus on dénombre 106 points de transfert où lesdits déchets sont vendus au kg, variant de 50 FCFA (0,08 €) à 110 FCFA (0,17 €). En outre, la quantité de ferraille collectée de janvier à juin 2017 est importante et s’élève à 35,47 t/j. Cependant, plus de 40 % des OMA ne sont pas collectés. Par ailleurs, le SI, pilier de la collecte des DM, ne s’investit pas dans la collecte des OMA. Ceci parce que l’intérêt économique qui motive leur implication dans la collecte de la ferraille, ne se retrouve pas dans le secteur des OMA. De ce fait, le SI se retrouvant ici comme une alternative efficace et moins coûteuse à la collecte des OMA, il faudrait qu’une ingénierisation sociale forte soit déployée. Les buts à remplir seraient de faciliter l’investissement privé dans la valorisation des OMA afin que le SI s’y implique de manière significative et contribue ainsi à la préservation de l’environnement.


Volume : N°78 - décembre 2018
Publié le : 1 décembre 2018
Importé le : 29 juillet 2021
Mots-clés : metallic waste,informal sector,selective collection,domestic and assimilated waste,déchets métalliques,secteur informel,collecte sélective,ordures ménagères et assimilées,[SDE.IE]Environmental Sciences/Environmental Engineering

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 147 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 546 fois.