Salah Chaoui - Quelle gestion pour une prise en charge efficiente des déchets d’activités de soins à risques infectieux en Algérie ? Cas d’Azzaba

eid:7722 - Environnement, Ingénierie & Développement, 1 mars 2020, N°83 - mars 2020 - https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.4256
Quelle gestion pour une prise en charge efficiente des déchets d’activités de soins à risques infectieux en Algérie ? Cas d’Azzaba

Auteurs : Salah Chaoui

Le développement économique et social qu’a connu l’Algérie a généré de grandes quantités de déchets, y compris de déchets spéciaux. Malgré les efforts déployés et les textes législatifs promulgués, leur gestion et leur traitement s’avèrent difficiles. La production de ces matières nocives est devenue source de problèmes, non seulement d’insalubrité mais également de santé publique. En effet, les insuffisances dans la gestion de ces résidus spéciaux contribuent globalement à une dégradation de la qualité environnementale et plus précisément à une pollution visuelle, olfactive ainsi qu’à des impacts potentiels sur la santé humaine. Face à cette situation et afin de minimiser les risques environnementaux et sanitaires, une prise en charge plus rigoureuse et plus rationnelle des Déchets d’Activité de Soins à Risques Infectieux (DASRI) s’impose à l’ensemble des acteurs concernés. L’objectif de cet article est de contribuer à identifier l’impact de ces Déchets Spéciaux sur la santé humaine et l’environnement à Azzaba, une petite ville de l’Est algérien. Cette ville a connu et connait un fort développement démographique et économique accompagnés par une plus grande couverture sanitaire (implantation d’hôpital, centres de santé et de soins…). Au terme de l’étude, des pistes d’actions pour une Gestion Durable des DASRI sont discutées.


Volume : N°83 - mars 2020
Publié le : 1 mars 2020
Importé le : 29 juillet 2021
Mots-clés : DASRI,sustainable management,Azzaba,DASRI,activité de soin,risque,gestion durable,Azzaba,[SDE.IE]Environmental Sciences/Environmental Engineering


Partager

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 183 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 156 fois.